Après la démission de Bezos, Amazon se dote d’un nouveau PDG juif
Rechercher

Après la démission de Bezos, Amazon se dote d’un nouveau PDG juif

Andy Jassy, un des dirigeants de longue date, est connu pour son aide à la création du service très rentable de cloud computing de l'entreprise

Andy Jassy d'Amazon en 2019. (Capture d'écran vidéo)
Andy Jassy d'Amazon en 2019. (Capture d'écran vidéo)

Andy Jassy, un Juif, dirigeant de longue date d’Amazon et homme de confiance de Jeff Bezos, prendra les rênes de l’entreprise en tant que PDG plus tard cette année.

Bezos l’a annoncé mardi dans une lettre à ses employés.

« Andy est bien connu au sein de l’entreprise et travaille chez Amazon depuis presque aussi longtemps que moi », a écrit Bezos. « Il sera un leader exceptionnel et il a toute ma confiance. »

Jassy, 53 ans, est connu pour avoir aidé à créer la partie la plus rentable du modèle commercial d’Amazon : le cloud computing.

Le Wall Street Journal a rapporté qu’au cours de son dernier trimestre, Amazon Web Services a réalisé « un chiffre d’affaires net de 12,7 milliards de dollars avec un bénéfice d’exploitation de 3,6 milliards de dollars, soit plus de la moitié du bénéfice d’exploitation global de la compagnie ». Des entreprises aussi grandes que Uber et Netflix ont utilisé l’infrastructure cloud d’Amazon pour développer leurs activités.

Diplômé de la Harvard Business School, Jassy travaille chez Amazon depuis 1997, trois ans seulement après sa création. Il a eu différents rôles, et notamment servi dans la division des ventes de musique et de CD avant de devenir « l’ombre » de Bezos – semblable à un chef de cabinet, selon l’un des anciens partenaires commerciaux de Bezos.

Jassy a grandi dans une famille juive de la banlieue de Scarsdale, New York. Il a épousé sa femme, Elena Caplan, lors d’une cérémonie juive en Californie en 1997. À l’époque, son père était le président de ce qui s’appelait alors le Jewish Television Network.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...