Ari Harow aurait reçu de l’argent d’un groupe lié au milliardaire Lauder
Rechercher

Ari Harow aurait reçu de l’argent d’un groupe lié au milliardaire Lauder

L'ancien proche de Netanyahu a reçu la somme de 105 000 dollars après sa démission du bureau du Premier ministre, une somme inhabituellement élevée pour l'organisation américaine

Ari Harow, ancien chef de cabinet du Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant une réunion du Likud à la Knesset, le 24 novembre 2014. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Ari Harow, ancien chef de cabinet du Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant une réunion du Likud à la Knesset, le 24 novembre 2014. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Un ancien conseiller du Premier ministre Benjamin Netanyahu devenu récemment témoin de l’accusation dans une enquête concernant ce dernier aurait reçu la somme de 105 000 dollars d’honoraires d’un groupe lié au milliardaire juif américain conservateur Ronald Lauder après son départ du bureau du Premier ministre.

Même si la tâche qui aurait justifié le versement de cette rémunération par l’association One Jerusalem – dont l’objectif affiché est de « conserver l’unité de Jérusalem sous souveraineté israélienne » – à Ari Harow reste indéterminée, ce montant est considéré comme particulièrement élevé pour l’organisation, et a constitué une bonne partie de son budget en 2010, a annoncé mercredi le quotidien Haaretz.

Peu après sa démission du poste de directeur de cabinet de Netanyahu en 2010, Harow, né aux Etats-Unis, avait fondé l’entreprise de conseil 3H Global, qui fait actuellement l’objet d’une enquête, le consultant étant censé l’avoir revendue au moment où il a repris son poste auprès du Premier ministre en 2014.

Selon l’article paru dans Haaretz, le directeur de One Jerusalem, dorénavant connu sous le nom d’Américains pour Jérusalem, était Allan Roth, l’un des plus proches associés de Lauder, au moment où Harow a reçu ses honoraires de conseil.

Ronald Lauder (Crédit : capture d’écran France 2)
Ronald Lauder (Crédit : capture d’écran France 2)

Roth est également le président de l’ONG conservatrice Secure America Now, qui s’était opposée à la réélection de l’ancien président américain Barack Obama et à l’accord sur le nucléaire iranien de 2015.

Même si Lauder a été considéré comme un important soutien de Netanyahu pendant des années, les deux hommes se seraient querellés il y a six ans, après le refus de Lauder de bloquer un reportage de la Dixième chaîne – dont il est partiellement propriétaire – sur des affaires de corruption présumées impliquant le Premier ministre et son épouse Sara.

One Jerusalem a notamment organisé ces dernières années un rassemblement, en 2001, qui a réuni des centaines de milliers de personnes qui ont exprimé leur désaccord contre une éventuelle division de Jérusalem lors d’un futur accord de paix avec les Palestiniens, ainsi qu’une campagne de protestation contre la conférence de paix d’Annapolis qui a coûté plusieurs millions de dollars.

Selon Haaretz, cette dernière campagne avait été dirigée par le militant pro-implantation Yechiel Leiter, qui a travaillé aux côtés de Harow chez 3H Global.

One Jerusalem a également versé des fonds à l’association israélienne de droite Im Tirzu, ainsi qu’à une autre organisation appelée Shining City, dont un certain nombre de directeurs ont été liés à Netanyahu.

Même si cette importante somme versée à Harow est considérée comme inhabituelle, Haaretz n’a souligné aucune malversation éventuelle concernant ce paiement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...