Rechercher

Un homme poignardé à Jérusalem ; le terroriste palestinien neutralisé

La victime, âgée de 41 ans, a été attaquée avec un tournevis dans un bus près de Ramot ; un civil a tiré sur l'assaillant avant que les officiers n'arrivent sur les lieux

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le lieu d'une attaque à l'arme blanche présumée près de Ramot Junction à Jérusalem, le 19 juillet 2022. (Crédit : United Hatzalah)
Le lieu d'une attaque à l'arme blanche présumée près de Ramot Junction à Jérusalem, le 19 juillet 2022. (Crédit : United Hatzalah)

Un Israélien a été modérément blessé lors d’une attaque terroriste présumée à l’arme blanche dans un bus près du quartier de Ramot, au nord-est de Jérusalem, mardi, selon la police et les services de secours.

L’homme de 41 ans a été poignardé à la tête par un Palestinien, également âgé d’une quarantaine d’années, alors qu’il voyageait sur la ligne de bus 137, près de l’échangeur de Ramot, ont indiqué les autorités.

Il a été conduit par les services du Magen David Adom à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem, qui a déclaré que son état ne mettait pas sa vie en danger.

Selon la police, le terroriste est un Palestinien d’une quarantaine d’années. Il a attaqué l’homme dans un bus avec un tournevis pendant le trajet, alors que le bus quittait le quartier de Ramot.

Un tournevis utilisé lors d’une attaque au couteau près de Ramot à Jérusalem-Est, le 19 juillet 2022. (Crédit : Police israélienne)

Le chauffeur s’est arrêté et les passagers ont fui le bus, selon la police. Au même moment, un passant, Meshi Ben Ami, qui a remarqué l’attaque a tiré un coup de feu en direction du terroriste, le blessant, peu avant l’arrivée des agents sur les lieux.

 

 

« Je suis sorti de la voiture, j’ai chargé mon arme et j’ai réalisé que c’était une attaque terroriste. L’assaillant est venu vers moi, je n’ai pas hésité et j’ai tiré une balle sur lui. Je l’ai entendu prier en arabe », a raconté Meshi Ben Ami à la chaîne publique Kan.

Le photographe de Ynet Meshi Ben Ami qui a tiré sur un Palestinien qui a poignardé le passager d’un bus près de Ramot à Jérusalem-Est le 19 juillet 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

L’auteur de l’attaque est dans un état grave, selon le service d’urgence de Zaka.

La police a déclaré qu’un grand nombre d’agents étaient arrivés sur les lieux et enquêtaient sur les circonstances.

Le commandant du district de Jérusalem, Doron Turgeman, procède actuellement à une évaluation sur les lieux, selon la police.

Le lieu d’une attaque à l’arme blanche présumée près de Ramot Junction à Jérusalem, le 19 juillet 2022. (Crédit : police israélienne)

Un porte-parole du groupe terroriste du Hamas fait l’éloge de l’attaque à l’arme blanche. Dans une déclaration, Hazem Qassem a affirmé que l’attaque était une « réponse naturelle aux crimes de l’occupation contre les lieux saints de l’islam et du christianisme à Jérusalem ».

« L’attaque souligne une fois de plus l’échec des tentatives d’arrêter la résistance en Cisjordanie occupée et dans la ville de Jérusalem. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...