Atterrissage d’urgence d’un avion El Al NY-TLV à cause d’une odeur de fumée
Rechercher

Atterrissage d’urgence d’un avion El Al NY-TLV à cause d’une odeur de fumée

Les passagers devront rester au Canada car l'avion doit être examiné et le transporteur ne fait pas voler sa flotte pendant le Shabbat

Photo d'un avion Boeing 747 El Al. (Yossi Zeliger / Flash90)
Photo d'un avion Boeing 747 El Al. (Yossi Zeliger / Flash90)

Un vol d’El Al reliant Newark à Tel Aviv a été forcé de faire un atterrissage d’urgence au Canada après que des passagers ont déclaré avoir senti de la fumée dans la cabine.

Selon la Douzième chaîne, il a été décidé que l’avion devait subir une inspection technique complète. Les passagers sont donc bloqués à l’aéroport international d’Halifax, car la compagnie aérienne ne vole pas pendant le Shabbat ou les fêtes juives.

Dorit Adi, une passagère de l’avion, a raconté au radiodiffuseur public Kan les moments qui ont précédé l’atterrissage de l’avion.

« Subitement, j’ai vu les hôtesses de l’air courir et il y avait une odeur de fumée. J’ai vu sur l’écran que l’avion faisait demi-tour et c’était terriblement effrayant. On nous a dit qu’il y avait de la fumée à l’arrière de l’avion. C’est terrifiant, vous ne savez pas ce qui va se passer », a rapporté Adi.

« On nous a dit de mettre nos chaussures et d’attacher nos ceintures de sécurité. La grande crainte était d’atterrir en urgence, que quelque chose se passe. Finalement, nous avons atterri en toute sécurité et nous sommes restés dans l’avion pendant trois heures de plus », a-t-elle dit. « Nous sommes maintenant à l’aéroport d’Halifax où nous attendons depuis deux heures qu’un autobus nous emmène à l’hôtel. Le personnel est en contact avec nous en permanence et essaie de nous aider. »

La compagnie aérienne a déclaré que la fumée provenait d’une cuisine située à l’arrière de l’avion et s’est excusée pour les dérangements causés aux passagers.

« Le vol d’El Al de New York (Newark) à Tel Aviv a dû atterrir à Halifax, au Canada, en raison d’une odeur de fumée provenant de l’arrière-cuisine de l’avion », a déclaré la compagnie aérienne dans un communiqué. « Tous les passagers sont pris en charge par des représentants de la compagnie et nous nous excusons pour les désagréments causés à nos clients. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...