Avec une pince et un pistolet, ils arrêtent un convoi de déportés en 1943
Rechercher

Avec une pince et un pistolet, ils arrêtent un convoi de déportés en 1943

A trois, ils sauvent dix-sept juifs en route vers le camp d'Auschwitz. Sans doute, la seule tentative de stopper un convoi de déportés de l'Histoire

Ils sont trois, ce 19 avril 1943, à attendre avec anxiété, dissimulés non loin de la voie ferrée, à proximité de la ville belge de Boortmeerbeek, entre Malines et Louvain. Robert Maistreau (22 ans), un médecin juif nommé Youra Livchitz (25 ans) et Jean Franklemon également âgé de 25 ans guettent le 20e convoi de déportés en route vers le camp d’Auschwitz.

C’est le site flamand de la VRT, cité par la RTBF qui, à l’occasion du 75e anniversaire de cet acte héroïque, a remis en lumière cette histoire unique dans les annales de la Seconde Guerre mondiale, le seul cas recensé d’une attaque d’un train de déportés.

Le site de la VRT raconte : « Le convoi de train part avec 1 636 personnes de la caserne de Malines Dossin, l’ancienne caserne militaire transformée par les forces d’occupation allemandes en un camp de transit pour transporter des Juifs. La destination finale du train n’est pas encore connue de tous les déportés à ce moment-là. »

Entre Boortmeerbeek et Haacht, le conducteur Albert Dumon arrête le train lorsqu’il aperçoit un feu rouge sur le bord de la voie.

« Cette lampe a été allumée plus tôt dans la journée par Robert Maistreau, poursuit le site flamand, et placé le long du côté du chemin de fer (…). Munis de quelques pinces et d’un pistolet, ils ouvrent une voiture sécurisée. 17 personnes peuvent échapper grâce à cette action ». Pendant ce temps, Livchitz vise les soldats allemands des trains allemands avec l’unique pistolet de la bande. « Ils devront ensuite fuir face à la supériorité allemande ».

En souvenir de ces trois héros, Michel Laub le secrétaire général du Consistoire israélite de Belgique invitait dimanche 22 avril les membres de la communauté juive à assister à une commémoration dans la ville de Boortmeerbeek.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...