Rechercher

Bahreïn continuera à faire progresser ses liens croissants avec Israël

Un accord de normalisation entre Israël et Bahreïn avait été signé sous le précédent gouvernement de Netanyahu en 2020, dans le cadre des Accords d'Abraham

Un avion A320 de Gulf Air en provenance de Manama, la capitale de Bahreïn, arrivant à l'aéroport Ben Gurion, près de Tel Aviv, le 30 septembre 2021. (Crédit : Emmanuel Dunand/AFP)
Un avion A320 de Gulf Air en provenance de Manama, la capitale de Bahreïn, arrivant à l'aéroport Ben Gurion, près de Tel Aviv, le 30 septembre 2021. (Crédit : Emmanuel Dunand/AFP)

Bahreïn a affirmé samedi qu’il continuera à faire progresser ses liens croissants avec Israël, alors que l’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu devrait former un nouveau gouvernement.

Le bloc de Netanyahu (droite, religieux et extrême droite) a obtenu 64 élus – 32 pour son parti le Likud, 18 pour les deux partis ultra-orthodoxes et 14 pour l’extrême-droite – dans ce qui pourrait être, selon des analystes, le gouvernement le plus à droite de l’histoire du pays.

Un accord de normalisation entre Israël et Bahreïn avait été signé sous le précédent gouvernement de Netanyahu en 2020.

Selon l’agence de presse Reuters, le conseiller diplomatique du roi de Bahreïn a déclaré que la victoire de Netanyahu est « normale » et était « attendue ».

« Nous avons un accord avec Israël, qui fait partie des Accords d’Abraham, et nous nous en tiendrons à notre accord ; nous nous attendons à ce qu’il continue sur la même lancée et à ce que nous continuions à développer ensemble notre partenariat », a déclaré le cheikh Khaled ben Ahmed al-Khalifa.

« Nous servirons d’exemple d’une réussite conjointe et ferons face à toutes les menaces », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...