Beckham se sent juif grâce à son grand-père
Rechercher

Beckham se sent juif grâce à son grand-père

L’ancienne star du football a connu la synagogue par son grand-père, et se sent comme un membre de la communauté

David Beckham à Las Vegas, le 28 avril 2016. (Crédit : Ethan Miller/Getty Images/JTA)
David Beckham à Las Vegas, le 28 avril 2016. (Crédit : Ethan Miller/Getty Images/JTA)

L’ancienne star anglaise du football David Beckham a déclaré au public du centre communautaire juif de Londres que bien qu’il n’ait pas été élevé comme juif, il avait le sentiment de faire partie de la communauté.

Beckham, 41 ans, a été interrogé la semaine dernière pendant une interview publique au centre JW3, « Vous sentez-vous juif d’une manière ou d’une autre ? »

Il a répondu que « mon grand-père était juif, c’était du côté de ma mère, donc oui, je me vois… »

La réponse a été interrompue par un rire d’appréciation du public avant que l’ancien joueur ne continue.

« Je n’ai jamais été élevé comme juif, mais comme je l’ai dit, mon grand-père l’était, et chaque fois que nous allions à la synagogue, j’en faisais partie », a déclaré Beckham.

Beckham, qui a pris sa retraite en 2013 et a un tatouage en hébreu sur le bras gauche disant « J’appartiens à ma bien-aimée et ma bien-aimée est mienne », est connu pour avoir été proche de son grand-père maternel, qui est mort en 2009 à l’âge de 83 ans. L’ancien joueur de Manchester United et du Real Madrid a déclaré que son grand-père était son « inspiration » footballistique.

Environ 270 invités, qui avaient gagné des places par vote, assistaient à la session de questions et réponses de l’ancien milieu de terrain, qui a fait plusieurs références à son grand-père juif. Il a déclaré avoir été attristé par le fait que seul son fils aîné, Brooklyn, ait des souvenirs forts de son grand-père.

« Il est en fait le seul qui se souvient de lui, a déclaré Beckham. Cela lui a été expliqué, évidemment la religion, mais il était très jeune. »

Beckham, qui a également joué aux Etats-Unis et en France, était présent au centre JW3 en tant qu’ambassadeur de l’UNICEF, et a bien précisé que son implication auprès de l’organisation caritative, qui comprend à présent sa propre fondation, Seven Fund, est sa préoccupation principale et sa « passion ». Il est revenu d’un voyage en Suisse la semaine dernière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...