Ben Gourion, à l’origine de la création de Daesh, selon Claude El Khal du Média
Rechercher

Ben Gourion, à l’origine de la création de Daesh, selon Claude El Khal du Média

Depuis qu'il a expliqué le 23 février dans le JT du Média pourquoi il ne fallait pas diffuser les images du conflit syrien, des propos aux relents complotistes ont été exhumés

Claude El Khal, correspondant Moyen Orient du Media (Crédit: capture d'écran Youtube/Y Chats)
Claude El Khal, correspondant Moyen Orient du Media (Crédit: capture d'écran Youtube/Y Chats)

Le scénario est sensiblement toujours le même. Un nouveau visage apparaît dans le paysage médiatique, et, en quelques heures son passé sur le net est fouillé puis exposé. Et la moisson des anciens tweets et articles de blogs de Claude ElKhal, chroniqueur Moyen Orient pour Le Media, la télévision affiliée à la France insoumise (FI), n’a pas fait mentir la règle.

A l’instar de l’artiste Mennel, ou du chroniqueur radio Mehdi Meklat, le blogueur est aujourd’hui sous le feu des critiques pour sa manie à voir la main d’Israël un peu partout, notamment derrière Daesh, et son chef Abou Bakr Al Baghdadi.

Le 23 février, sur le plateau du JT du Média, Claude El Khal, explique la nouvelle ligne de la rédaction sur le conflit syrien, notamment sur les images provenant du quartier de la Ghouta en bordure de Damas, pilonné depuis plusieurs jours, où s’entassent morts et blessés.

« Présenter ces informations non vérifiées équivaut à travestir la vérité, c’est pour cette raison que nous avons choisi de ne vous montrer aucune des images qui circulent en boucle dans les médias ».

« Ce choix de ne rien montrer du conflit syrien sur Le Média interpelle. Suffisamment pour pousser certains internautes à s’intéresser au profil de son correspondant au Moyen Orient Claude El Khal, » note Teleobs.

Des usagers de Twitter (parmi eux, le professeur de philosophie Raphaël Enthoven et le journaliste Nicolas Hénin) ont exhumé quelques tweets et des articles écrits par El Khal sur son blog.

Parmi eux, cette image, IsisRael, assimilant Daesh et l’Etat hébreu lors de l’opération Bordure protectrice à Gaza.

Plus problématique, cette thèse défendue par El Khal selon laquelle Abou Bakr Al Baghdadi serait un agent de la CIA formé par le Mossad, et que, plus généralement l’Etat islamique serait une marionnette d’Israël.

Ainsi, selon un article de son blog « le calife Ibrahim était un agent de la CIA ayant reçu un entraînement militaire intensif de la part du Mossad ».

Exhumé aussi, cette article de Claude El Khal condamnant le geste d’une employée de l’ambassade de France au Liban qui avait jeté à la corbeille des affiches de « l’humoriste » Dieudonné venu se produire au Liban.

Le chroniqueur s’est défendu sur Twitter, faisant passer le « jeu de mot » Isisrael pour une « caricature » et accusant ceux qui l’accusent de ne l’avoir lu que partiellement.

« Ce ‘jeu de mots’ (qui est par définition une caricature) qu’on a déniché a été fait et publié pendant la guerre contre Gaza de 2014 pour dénoncer le massacre des Palestiniens par Israël. Lisez ça jusqu’au bout, Caillet et toi, sans en oublier une ligne, » écrit-il sur son compte Twitter.

Cependant, face à sa tendance à placer Israël au centre d’une immense conspiration, Claude El KHal ne répond pas.

Mais dans un article consacré à Daesh sur son blog, le blogueur prend le soin d’expliquer les raisons de la création de Daesh par Israël : effacer les frontières de la Syrie et de l’Irak, afin d’établir le Grand Israël, dans la plus pure veine de la propagande d’Etat de ses deux pays.

Comme source, il cite un échange épistolaire entre deux anciens Premiers ministres israéliens David Ben Gourion et Moshe Sharett datant de 1954 et parlant de l’intérêt d’Israël de voir un Orient divisé.

Et c’est ainsi que Claude El Khal place l’ancien Premier ministre israélien David Ben Gourion à l’origine de la création de l’Etat islamique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...