Biden nomme un éminent démocrate juif du Texas comme envoyé en Argentine
Rechercher

Biden nomme un éminent démocrate juif du Texas comme envoyé en Argentine

Ce collecteur de fonds est membre du conseil d'administration de l'Israel Policy Forum et a été président du National Jewish Democratic Council

Marc Stanley, ancien président du National Jewish Democratic Council, remet un prix à Debbie Wasserman Schultz, ancienne présidente du Comité national démocrate. (Crédit : Ron Kampeas/JTA)
Marc Stanley, ancien président du National Jewish Democratic Council, remet un prix à Debbie Wasserman Schultz, ancienne présidente du Comité national démocrate. (Crédit : Ron Kampeas/JTA)

JTA – Le président américain Joe Biden a nommé Marc Stanley, un leader de longue date parmi les démocrates juifs, actif à la fois dans la politique texane et dans le lobbying pour Israël, au poste d’ambassadeur en Argentine.

Il jouera un rôle clé alors que le gouvernement américain, ainsi que les groupes juifs américains, continuent de faire pression sur les autorités argentines pour qu’elles exigent des comptes sur l’attaque menée contre le centre communautaire juif AMIA à Buenos Aires en 1994, qui a tué 85 personnes et en a blessé des centaines. L’Iran et le Hezbollah seraient responsables de l’attentat tandis qu’un Argentin accusé d’avoir préparé un fourgon d’explosifs a été acquitté l’année dernière.

Stanley, collecteur de fonds, est bien connu des démocrates texans. Il est un ancien président de la Texas Trial Lawyers Association et a été président de la Texas Public Finance Authority.

Dans l’annonce de la nomination vendredi, la Maison Blanche a noté que Stanley, un avocat plaidant, a été membre du conseil du Musée commémoratif de la Shoah des États-Unis et a été honoré du prix Tikkun Olam du Jewish Council for Public Affairs, l’organisme qui chapeaute les groupes politiques juifs.

Stanley est actuellement membre du conseil d’administration de l’Israel Policy Forum, un groupe de défense de la cause des deux États, et a été pendant longtemps président du National Jewish Democratic Council, le prédécesseur de l’actuel Jewish Democratic Council of America.

Le NJDC a fait faillite en partie parce que feu Sheldon Adelson a poursuivi le groupe pour avoir fait un lien dans une publication en ligne vers un article qui prétendait qu’Adelson fermait les yeux sur la prostitution dans les casinos qu’il possédait en Chine. Adelson était un très important donateur pour les causes républicaines et pro-israéliennes.

Les tribunaux ont rejeté la poursuite d’Adelson, et Stanley et le NJDC ont contre-attaqué. En 2019, un juge a ordonné à Adelson de payer des dommages et intérêts.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...