BiondVax reçoit un prêt de 20 M € pour un vaccin universel contre la grippe
Rechercher

BiondVax reçoit un prêt de 20 M € pour un vaccin universel contre la grippe

L’accord avec la Banque européenne d’investissement aidera l’entreprise pharmaceutique à rapprocher du marché le M-001, conçu pour protéger contre les souches de grippe actuelles, futures et saisonnière

Vaccination. Illustration. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Vaccination. Illustration. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

La Banque européenne d’investissement (BEI) et BiondVax Pharmaceutique Ltd, qui souhaite développer un vaccin universel contre la grippe, ont déclaré avoir trouvé un accord pour un prêt de 20 millions d’euros qui aidera l’entreprise israélienne à rapprocher le vaccin du marché.

Le but de ce prêt est d’aider BiondVax « à développer un vaccin universel, efficace pour prémunir contre une grande variété de grippe », a déclaré Carlos Moedas, commissaire européen pour la recherche, la science et l’innovation, précisait un communiqué commun envoyé par e-mail. Alors que le virus de la grippe change, « nous devons développer de nouvelles manières pour combattre la maladie. »

Les virus de la grippe mutent fréquemment et de manière imprévisible. Puisqu’il est impossible de prévoir les mutations futures, les vaccins actuels contre la grippe peuvent cibler des souches qui ne sont pas présentes dans la vague actuelle de grippe.

Principalement à cause de cette différence entre le virus et le vaccin, l’efficacité du vaccin contre la grippe actuelle est en moyenne seulement de 40 % de la population générale, et seulement de 9 % pour les personnes âgées.

En outre, les vaccins actuels prennent entre quatre et six mois à produire, et il faut en produire un nouveau chaque année. Quand la différence entre vaccin et grippe est identifiée au début de la saison de la grippe, il n’y a pas assez de temps pour mettre au point un nouveau vaccin pour cette saison spécifique.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recense jusqu’à 500 000 décès par an liés à la grippe saisonnière, qui affecte principalement les personnes âgées de plus de 65 ans. La grippe saisonnière représente la huitième cause de mort aux Etats-Unis, et cela impose des fardeaux sociaux et économiques aux patients, à leurs familles et aux professionnels de la santé.

Le vaccin M-001 de BiondVax est conçu pour protéger contre les souches de grippe actuelles, futures, et saisonnières. L’entreprise israélienne a isolé neuf sections liées provenant de trois protéines que l’on retrouve dans presque toutes les souches de grippe découvertes au cours des 75 dernières années.

Des essais cliniques et pré-cliniques ont montré que M-001 est sûr et immunogène. Il peut améliorer et aider à élargir la couverture des vaccins actuels de la grippe, précisait le communiqué. M-001 a aussi montré son potentiel pour améliorer les vaccins actuels saisonniers et servir comme une réponse efficace immédiate aux nouvelles souches de grippe. Le vaccin a été testé en Phase IIb d’essai clinique.

« Nous disposons maintenant des ressources pour lancer les essais Phase 3 et mettre en place une usine commerciale de taille moyenne pour le produire, a déclaré le Dr Ron Babecoff, PDG de BiondVax. Le financement de la BEI est une étape monumentale pour BiondVax en vue d’une arrivée de M-001 sur le marché. »

Un événement organisé pour marquer la célébration et la réception du prêt a eu lieu ce mois-ci au quartier général de la BEI au Luxembourg en présence d’Ambroise Fayolle, vice-présidente en charge de l’innovation, et du Dr Ron Babecoff, PDG de BiondVax.

Créé en 2005, BiondVax a breveté la technologie de l’Institut Weizmann développée au milieu des années 1990. Les actions de l’entreprise sont vendues sur le Nasdaq et à la bourse de Tel Aviv.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...