Caméras sur le mont du Temple : la Jordanie critique Israël
Rechercher

Caméras sur le mont du Temple : la Jordanie critique Israël

Cette vidéosurveillance est destinée à dissuader les provocations des deux parts ou à établir les responsabilités

Un Palestinien allongé sur une ruelle menant au mont du Temple dans la Vieille Ville de Jérusalem après des échauffourées avec la police anti-émeute israélienne le 14 septembre 2015 (Crédit : AFP PHOTO / THOMAS COEX)
Un Palestinien allongé sur une ruelle menant au mont du Temple dans la Vieille Ville de Jérusalem après des échauffourées avec la police anti-émeute israélienne le 14 septembre 2015 (Crédit : AFP PHOTO / THOMAS COEX)

La Jordanie a critiqué mardi la police israélienne pour avoir empêché la veille l’installation de caméras de surveillance sur le mont du Temple, affirmant qu’Israël n’avait « pas à se mêler » de ce dossier.

« L’installation des caméras sur l’esplanade des Mosquées doit se faire sous la surveillance de la fondation islamique Waqf », qui gère le site, a déclaré le ministre jordanien des Affaires islamiques et du Waqf (biens religieux), Hayel Abdelhafiz, cité dans le quotidien (semi-officiel) al-Destour.

« Le royaume hachémite est le gardien des lieux saints à Jérusalem et la force occupante israélienne n’a pas à se mêler de cela », a-t-il ajouté.

La police israélienne était intervenue lundi pour stopper l’installation de caméras sur le mont du Temple, selon cheikh Azzam al-Khatib, chef du Waqf.

Cette installation doit « être coordonnée » entre les parties concernées, a ensuite réagi le bureau du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Un accord pour la mise en place d’une surveillance vidéo 24h/24 de tous les secteurs de le mont du Temple avait été annoncé samedi par le secrétaire d’Etat américain John Kerry après ses rencontres avec Netanyahu, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le roi Abdallah II de Jordanie.

Cette vidéosurveillance est destinée à dissuader les provocations des deux parts et, si elles se produisaient, à établir les responsabilités.

« L’entrave israélienne à l’installation des caméras fait partie d’une série d’autres de la part des forces de l’occupation », a dénoncé Abdelhafiz, assurant que « le Waqf jordanien va poursuivre sa mission dans l’installation des caméras ».

« Cette vidéosurveillance aura lieu à tout moment de la journée et sera accessible sur internet pour tout le monde nuit et jour », a précisé le ministre.

La Jordanie, gardienne des lieux saints à Jérusalem-Est et signataire d’un accord de paix avec Israël en 1994, a protesté lundi au moment où elle s’apprêtait à installer les caméras de surveillance, accusant l’Etat hébreu de l’en empêcher.

L’enceinte du mont du Temple est située à Jérusalem-Est. Elle abrite la mosquée Al-Aqsa et le Dôme du Rocher et est le troisième lieu le plus sacré de l’islam et le site le plus saint pour les Juifs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...