Caricatures de Mahomet : Manifestation devant l’ambassade de France à Bagdad
Rechercher

Caricatures de Mahomet : Manifestation devant l’ambassade de France à Bagdad

Des dizaines de manifestants dont des femmes et des enfants se sont rassemblés devant les entrées de l'ambassade pour protester contre la réédition des dessins par "Charlie Hebdo"

Une femme portant un masque contre le coronavirus brandit une affiche disant en arabe : "Insulter le prophète Mahomet n'est pas de la liberté d'expression" lors d'une manifestation devant l'ambassade de France en Irak, à Bagdad, le 17 septembre 2020. (Crédit : AHMAD AL-RUBAYE / AFP)
Une femme portant un masque contre le coronavirus brandit une affiche disant en arabe : "Insulter le prophète Mahomet n'est pas de la liberté d'expression" lors d'une manifestation devant l'ambassade de France en Irak, à Bagdad, le 17 septembre 2020. (Crédit : AHMAD AL-RUBAYE / AFP)

Environ 150 personnes ont manifesté jeudi devant l’ambassade de France à Bagdad contre la nouvelle publication par l’hebdomadaire français Charlie Hebdo de caricatures de Mahomet, le prophète de l’islam.

Pour marquer l’ouverture le 2 septembre du procès à Paris des attentats jihadistes contre Charlie Hebdo, des policiers et une supérette juive ayant fait 17 morts dans la capitale française en janvier 2015, l’hebdomadaire satirique a remis en une les caricatures de Mahomet. Celles-ci avaient fait de l’hebdomadaire une cible des jihadistes.

Représenter le prophète est interdit en islam.

Jeudi, des dizaines de manifestants dont des femmes et des enfants se sont rassemblés devant les entrées de l’ambassade de France dans l’est de la capitale irakienne pour protester contre la réédition des caricatures.

« Nous dénonçons les insultes répétées des médias français contre notre prophète », lit-on sur une banderole.

Munis de boucliers anti-émeutes, des membres des forces de sécurité irakiennes ont été déployées en nombre devant les accès de l’ambassade, mais la manifestation n’a duré qu’une trentaine de minutes et est restée pacifique.

Deux missions diplomatiques en Irak ont été la cible d’attaques à Bagdad ces derniers jours.

Lundi, deux roquettes Katioucha ont visé l’ambassade des Etats-Unis située dans la Zone verte ultrasécurisée, mais le système de défense aérien de l’ambassade américaine les a interceptées, selon des sources de sécurité.

Quelques heures plus tard, un engin explosif artisanal a ciblé un véhicule de l’ambassade britannique qui revenait de l’aéroport de Bagdad.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...