« Ce n’est pas à vous », crie un député arabe à des Juifs sur le mont du Temple
Rechercher

« Ce n’est pas à vous », crie un député arabe à des Juifs sur le mont du Temple

Jamal Zahalka s'en est est pris aux visiteurs et à la police sur le site sacré de Jérusalem, où des affrontements se sont multipliés au cours des dernières semaines

Le député Jamal Zahalka (deuxième à droite) sur le mont du Temple dans la Vieille Ville de Jérusalem, le mardi 29 septembre 2015 (Photo: Autorisation liste arabe unie)
Le député Jamal Zahalka (deuxième à droite) sur le mont du Temple dans la Vieille Ville de Jérusalem, le mardi 29 septembre 2015 (Photo: Autorisation liste arabe unie)

Le député de la Knesset Jamal Zahalka de la Liste arabe unie s’est rendu mardi matin au mont du Temple à Jérusalem pour s’affronter aux visiteurs juifs sur le site, qui est vénéré par les Musulmans et par les Juifs.

« Fous criminels, vous êtes tous kahanistes, fascistes, racistes, sortez d’ici, vous blessez les Musulmans », pouvait-on le voir crier en direction d’un groupe de Juifs israéliens, dans une vidéo de l’incident.

Zahalka faisait allusion au rabbin décédé Meir Kahane, un mentor de la cause juive ultra-nationaliste, dont le mouvement Kach a été interdit comme organisation terroriste en Israël et aux États-Unis.

Un policier se tenait sur place entre Zahalka et le groupe de visiteurs, et à un moment donné le député lui a dit, « Pourquoi les laissez-vous entrer ? C’est une honte ; vous heurtez seulement les sentiments des Musulmans. Ce n’est pas à vous, sortez d’ici, rentrez chez vous, vous n’êtes pas les bienvenus ».

Alors que la prière sur le mont du Temple, où est située la mosquée al-Aqsa, est autorisée seulement pour les musulmans, les visites de touristes et de Juifs sont autorisées en petit nombre. Le complexe est contrôlée par le Waqf, une autorité religieuse sous la tutelle de la monarchie jordanienne.

« C’est ma maison, » a dit Zahalka plus tard au groupe.

« Vous devez sortir de ma maison. Vous introduisez des fous ici. Vous n’avez pas de Dieu. » « Il a ensuite dit à l’agent de police qui tentait de le calmer que « vous non plus, vous n’avez pas de place ici. »

Zahalka a été escorté sur le site par ses collègues de la Liste arabe unie, les députés Masud Ganaim et Abd al-Hakim Hadj Yahya.

L’activiste juif Avihai Menahem a déclaré au site en hébreu Ynet que « beaucoup de Juifs » etaient massés mardi matin à l’entrée du mont du Temple pour y entrer.

« La police a limité l’accès à de petits groupes, » a-t-il dit.

« Je suis entré avec le deuxième groupe, et à l’entrée du mont du Temple se tenait le député Zahalka qui criait sur nous. Le policier sur place a tenté de l’éloigner du groupe, mais Zahalka a continué. Il a contribué à attiser la haine « .

S’exprimant sur la Deuxième chaîne, après l’incident, Zahalka a déclaré qu’il « protégeait ma maison, ce sont des envahisseurs et ils n’ont pas le droit d’être là. »

« Il n’y a aucun problème que des gens de toutes les religions entrent – Juifs, Chrétiens, Musulmans, Bouddhistes – pour une visite innocente à al-Aqsa », a-t-il poursuivi.

« Mais il y a un problème et il y a une résistance à une entrée provocatrice destinée à nuire à la sainteté du lieu et à y tenir des prières. »

Réagissant à la vidéo montrant Zahalka, le député Avigdor Liberman, qui dirige le parti de droite d’opposition Yisrael Beytenu, a appelé le procureur général à poursuivre Zahalka pour « voies de fait contre des Juifs et des policiers. »

Il a ajouté, « les autorités d’application de la loi doivent agir face à cette émeute, qui est une nouvelle tentative des membres de la Liste arabe unie pour enflammer l’atmosphère sur le mont du Temple et porter atteinte aux Juifs le visitant.

« Zahalka a hurlé aux Juifs qu’ils devaient partir et aller en enfer et a dit qu’il « défendait sa maison. » Il devrait savoir que non seulement le mont du Temple n’est pas son domicile ou ni celui de ses amis, mais que l’Etat d’Israël en général, n’est pas leur maison, » a ajouté Liberman dans un communiqué.

אני קורא ליועץ המשפטי לממשלה להעמיד לדין את ח״כ ג׳מאל זחאלקה שהתפרע הבוקר בהר הבית ותקף מבקרים יהודים ושוטרים. על רשויו…

Posted by ‎Avigdor Liberman – אביגדור ליברמן‎ on Tuesday, 29 September 2015

Le ministre de l’Agriculture Uri Ariel (HaBayit HaYehudi), un partisan de la prière juive sur le mont du Temple, a appelé le Premier ministre et le ministre de la Sécurité intérieure, à interdire l’entrée des députés arabes sur le complexe.

« Il s’avère encore et encore, que ceux qui incitent et provoquent sur le mont du Temple ne sont pas les Juifs qui viennent y exercer leur droit juif et moral dans le site le plus sacré pour le peuple d’Israël, mais des groupes organisés dirigés par des députés arabes. Je demande au Premier ministre et au ministre de la Sécurité intérieure d’interdire immédiatement l’entrée du mont aux députés arabes tout en limitant l’accès en permanence à tout activiste qui fomente des provocations en leur nom », a-t-il écrit dans un communiqué.

לאסור עליית ח״כ ערבים להר הביתמתברר שוב ושוב שמי שמסית ומעורר פרובוקציות בהר הבית הם לא היהודים שמגיעים לממש את זכותם …

Posted by ‎אורי אריאל‎ on Tuesday, 29 September 2015

Ariel s’est rendu au mont du Temple à deux reprises au cours des dernières semaines.

Dans la nuit de lundi à mardi, la police a arrêté sept Palestiniens soupçonnés d’implication dans les émeutes sur le mont du Temple. Un communiqué de la police israélienne a souligné que les agents utiliseraient « tous les moyens disponibles » pour « atteindre chaque auteur. »

במהלך פעילות יזומה שנערכה הלילה ע"י מחוז ירושלים ומשמר הגבול נעצרו שבעה חשודים במעורבות בהפרות הסדר באזור ירושלים. ארבעה…

Posted by ‎Israel Police – משטרת ישראל‎ on Tuesday, 29 September 2015

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...