Rechercher

Châtillon : Inauguration d’une stèle en mémoire aux victimes de la Shoah de la ville

Ce projet "tenait à cœur depuis de nombreux mois à la communauté juive ainsi qu'à la municipalité", a indiqué le Consistoire

La stèle en mémoire aux victimes de la Shoah originaires de Châtillon (Hauts-de-Seine). (Crédit : Ville de Châtillon / Twitter)
La stèle en mémoire aux victimes de la Shoah originaires de Châtillon (Hauts-de-Seine). (Crédit : Ville de Châtillon / Twitter)

Dimanche 30 avril, à Châtillon (Hauts-de-Seine), à l’occasion de la Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation, une stèle à la mémoire des victimes juives déportées et assassinées pendant la Shoah et originaires de la ville a été inaugurée, a rapporté le Consistoire de France.

Ce projet « tenait à cœur depuis de nombreux mois à la communauté juive ainsi qu’à la municipalité », a indiqué l’institution.

La cérémonie s’est déroulée au square Jean Moulin, devant le Mémorial des victimes de la Seconde Guerre mondiale.

Élie Korchia, président du Consistoire, et la maire de Châtillon, Nadège Azzaz, qui organisait l’hommage, ont prononcé un discours lors de la cérémonie.

Des représentants des autorités civiles, dont le député Jean-louis Bourlanges et sa suppléante Carole Guillerm, le sénateur Pierre Ouzoulias et le conseiller départemental Lounès Adjroud étaient également présents.

Les responsables de la communauté juive locale, dirigée par Charles et Jacques Chriqui, les rabbins de Châtillon et d’Issy-les-Moulineaux et d’autres responsables associatifs y ont aussi participé.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : [email protected]
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à [email protected].
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.