Coronavirus : les pèlerins priés de ne pas se rendre à Ouman pour Rosh HaShana
Rechercher

Coronavirus : les pèlerins priés de ne pas se rendre à Ouman pour Rosh HaShana

Dans un communiqué commun, l'Ukraine et Israël demandent aux pèlerins "d'éviter de se rendre à Ouman en raison de la situation épidémiologique menaçante"

Des fidèles sur la tombe de Rabbi Nahman à Ouman, en Ukraine. Illustration. (Crédit : Nahoumsabban/CC BY-SA/Wikimedia Commons)
Des fidèles sur la tombe de Rabbi Nahman à Ouman, en Ukraine. Illustration. (Crédit : Nahoumsabban/CC BY-SA/Wikimedia Commons)

Israël et l’Ukraine ont appelé mardi les Israéliens à ne pas se rendre à Ouman le mois prochain pour le pèlerinage annuel de Rosh HaShana sur la tombe de Rabbi Nahman de Bratslav, en raison de la pandémie de coronavirus en cours.

« La situation épidémiologique en Ukraine et en Israël, comme dans le reste du monde, ne nous permet malheureusement pas de marquer la fête comme d’habitude cette année », expliquent les deux pays dans une déclaration commune publiée par le bureau du Premier ministre.

La déclaration ajoute : « Nous implorons les pèlerins qui prévoient de prendre part aux festivités du Rosh HaShana cette année d’éviter de se rendre à Ouman en raison de la situation épidémiologique menaçante ».

Jérusalem et Kiev soulignent à tous les Israéliens qui se rendront en Ukraine que les directives de distanciation physique seront appliquées lors de tout rassemblement public.

« Nous espérons pouvoir compter sur votre compréhension et croyons que l’année prochaine nous pourrons célébrer Rosh HaShana, comme d’autres fêtes, ensemble et sans aucune restriction », indique la déclaration.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...