COVID-19: Conspiracy Watch alerte au sujet d’un tweet antisémite très relayé
Rechercher

COVID-19: Conspiracy Watch alerte au sujet d’un tweet antisémite très relayé

La publication antisémite a tiré un parallèle entre l'épidémie de coronavirus, l'action de dirigeants politiques français, et le prétendu "empoisonnement des puits" au Moyen-Âge

Logo du site Conspiracy Watch.
Logo du site Conspiracy Watch.

Ce mardi, le site Conspiracy Watch a alerté sur Twitter au sujet d’un message antisémite partagé sur le réseau social près de 700 fois, et liké plus de 1 300 fois.

Le message posté par le média, qui vise à lutter contre la propagation du conspirationnisme sur Internet, répondait à un autre, posté par le compte anonyme d’extrême droite @DutertEtet – depuis désactivé.

@DutertEtet écrivait : « Pendant que Buzyn refusait de fermer les frontières, son mari Lévy empêchait Didier Raoult de publier ses résultats tandis que Jérôme Salomon liquidait notre stock de masques. Mais bon officiellement l’empoisonnement des puits au moment de la peste relève du mythe. »

La publication antisémite accusait ainsi l’ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn, son époux Yves Lévy (ex-PDG de l’Inserm) et Jérôme Salomon, actuel Directeur général du ministère de la Santé, d’avoir permis et favorisé l’épidémie de coronavirus, en tirant un parallèle avec le prétendu « empoisonnement des puits » par les Juifs au Moyen-Âge.

« Il est reproché à A. Buzyn d’avoir ‘refusé de fermer les frontières » (comme si cela avait été de sa compétence) et à J. Salomon d’avoir ‘liquidé notre stock de masques’, ce qui est faux, comme le montre notamment cet article du Monde », a répondu Conspiracy Watch à DutertEtet.

« Quant à Yves Lévy, ‘Dutertetet’ l’accuse d’avoir ‘empêché [l’infectiologue] Didier Raoult de publier ses résultats’. Là encore, c’est faux : D. Raoult a rendu public ses résultats il y a 4 jours, son article est disponible ici », a ajouté Conspiracy Watch.

Dans sa série de tweets, Conspiracy Watch est également revenu sur la diffusion d’une caricature antisémite représentant Agnès Buzyn versant du poison dans un puits.

Fondé en 2007 par Rudy Reichstadt, l’homme, qui se présente comme « politologue de formation », partage l’animation du site Conspiracy Watch avec l’historienne Valérie Igounet, spécialisée dans l’étude de l’extrême droite. Le site est édité par l’Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot et bénéficie du soutien financier de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...