Covid-19 : un présentateur renvoyé pour son appel à des « camps de concentration »
Rechercher

Covid-19 : un présentateur renvoyé pour son appel à des « camps de concentration »

La chaîne brésilienne SBT TV s'est ensuite excusée pour les commentaires de son présentateur Marcao do Povo, qui a suggéré d'envoyer les malades dans des camps de concentration

Marcao do Povo (Capture d'écran: YouTube)
Marcao do Povo (Capture d'écran: YouTube)

JTA — Un présentateur de la télévision brésilienne a été licencié après avoir proposé en direct la création d’un camp de concentration pour les patients infectés par le Covid-19.

Marcao do Povo a fait ce commentaire lors de l’émission Primeiro Impacto diffusé mercredi, le deuxième programme le plus populaire à la télévision brésilienne le matin, a rapporté la revue Veja.

« M. le Président, ne serait-il pas intéressant de mettre en place des camps de concentration, avec des soins, les équipements les plus sophistiqués, les meilleurs professionnels et d’y placer les gens avec des problèmes, des symptômes ? Vous avez un symptôme ? Prenez la personne et traitez-la avec attention ».

La polémique a attiré l’attention des médias et le nom du présentateur est devenu l’un des sujets les plus tendances sur Twitter.

En 2017, Marcao do Povo avait été renvoyé de RecordTV après avoir traité la chanteuse noire brésilienne Ludmilla de « singe ».

« Nous regrettons sincèrement que le présentateur ait utilisé notre antenne d’une manière qui va totalement à l’encontre de nos principes. Nous présentons nos excuses les plus sincères à tous ceux qui d’une manière ou d’une autre ont pu se sentir blessés ou indignés par les opinions personnelles du présentateur », pouvait-on lire dans le communiqué publié mercredi par SBT TV. « Il a été démis de ses fonctions », a également précisé la chaîne.

“Marcao do Povo a traité Ludmilla de singe et a obtenu un programme sur SBT. Maintenant, il propose des camps de concentration pour les patients atteints du Covid-19. Silvio Santos est juif et aujourd’hui, c’est Pessah, la Pâques juive », notait un message publié sur Twitter par @priskika, en référence au propriétaire juif de la chaîne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...