Rechercher

COVID : 4 millions d’Israéliens ont reçu un rappel de vaccin

Ce tournant abordé dans la campagne de mobilisation autour de l'injection de la 3e dose survient alors que l'État juif est en train de sortir de la quatrième vague de l'épidémie

Une femme se fait vacciner contre la   COVID-19 dans un centre de la Clalit à Jérusalem, le 3 octobre 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Une femme se fait vacciner contre la COVID-19 dans un centre de la Clalit à Jérusalem, le 3 octobre 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Ce sont plus de quatre millions d’Israéliens qui ont reçu une troisième dose de vaccin, a fait savoir mardi le ministère de la Santé. C’est un tournant dans la campagne israélienne d’administration d’une injection de rappel au plus grand nombre de citoyens éligibles à cette dernière.

Les données du ministère de la Santé, transmises mardi soir, montrent que sur approximativement 9,5 millions de personnes dans le pays, 4 001 031 ont bénéficié d’une troisième dose et que plus de 5,7 millions en ont reçu deux.

Israël était devenu, au mois d’août, le tout premier pays du monde a offrir des rappels de vaccin contre la COVID-19 aux citoyens dans le contexte d’une forte épidémie entraînée par le variant Delta du coronavirus et après des études qui avaient indiqué que la protection offerte par les deux premières doses de vaccin avait tendance à faiblir après environ cinq mois.

Une importante étude israélienne, qui a été publiée le mois dernier, a montré qu’une dose de rappel était à 92 % efficace pour prévenir une forme grave de la maladie en comparaison avec les personnes ayant bénéficié de deux doses seulement du vaccin Pfizer.

Les responsables de la santé déclarent que le rappel aide à renforcer la protection et qu’il n’entraîne que des effets secondaires insignifiants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...