Israël en guerre - Jour 195

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Danil Kimenfeld, 64 ans : grand-père adoré et « point d’ancrage de la famille »

Il a été tué par des terroristes du Hamas alors qu'il pêchait sur la plage de Zikim, le 7 octobre

Danil Kimenfeld (Facebook).
Danil Kimenfeld (Facebook).

Danil Kimenfeld, 64 ans, originaire d’Ashkelon, a été tué par des terroristes du Hamas sur la plage de Zikim, le 7 octobre dernier.

Il laisse dans la peine son épouse Isabella, ses fils Igor et Ilan, et ses deux petits-enfants, Alex et Lily.

Selon un message de la famille publié sur un site Internet commémoratif local, Kimenfeld avait quitté sa Moldavie natale pour s’installer en Israël en 1991, avec sa femme et son fils aîné.

Il avait fait carrière dans le travail manuel et beaucoup travaillé pour devenir chef de chantier. Il aimait son travail et avait construit la maison de son fils Ilan.

« Ceux qui l’ont connu [savent] quel homme merveilleux et talentueux c’était », ont écrit ses proches. Il était toujours prêt à donner un coup de main à ses amis ou voisins en besoin de réparations.

Même en vacances, lorsqu’il rendait visite à son fils Igor et à ses deux petits-enfants chéris dans le New Jersey, Kimenfeld prenait du temps pour les aider à rénover leur maison.

Kimenfeld aimait pêcher, et le matin de l’attaque du Hamas, il se trouvait sur la plage de Zikim, avec son ami Benny Ganish, pour une courte partie de pêche.

Il a appelé Ilan pour lui dire qu’il cherchait un abri, avant que la communication ne se coupe.

Danil Kimenfeld (Avec l’aimable autorisation de l’auteur).

Durant plusieurs jours, la seule trace de Kimenfeld a été sa voiture, vide, garée à Zikim, criblée de balles. Igor est venu du New Jersey pour le retrouver, mais en vain.

Deux semaines plus tard, les services de secours ont retrouvé et identifié le corps de Kimenfeld, qui avait été tué à l’intérieur d’un abri anti-bombes tout proche.

Il a été inhumé le 19 octobre au cimetière de Givat Tzion d’Ashkelon.

« Danil n’avait jamais manqué une partie de pêche le samedi matin », a écrit sur X la radio militaire israélienne à propos de Kimenfeld. « Il se réjouissait de déguster le plat que son épouse préparerait avec le produit de sa pêche. »

Ses proches ont indiqué qu’il envisageait de prendre sa retraite et attendait avec impatience son prochain long séjour dans le New Jersey pour rendre visite à son fils, sa belle-fille et ses petits-enfants.

« J’admire tout chez lui et on ne peut que l’aimer : il est drôle et super sociable », déclarait Igor à CNN à propos de son père, avant que le corps de ce dernier ne soit retrouvé.

« Il était le point d’ancrage non seulement de notre famille, mais aussi de toute la famille », a déclaré Igor.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.