Delta Airlines poursuivi pour antisémitisme et « discrimination » anti-israélienne
Rechercher

Delta Airlines poursuivi pour antisémitisme et « discrimination » anti-israélienne

Des salariés actuels et anciens disent que la direction du transporteur aérien affiche une attitude "anti-juive, anti-hébraïque et anti-israélienne"

Photo d'illustration d'un avion Delta de type 747-400 atterrissant à l'aéroport Ben Gurion, au mois de juin 2012 (Crédit : Wikipedia/AF1621/CC BY 3.0)
Photo d'illustration d'un avion Delta de type 747-400 atterrissant à l'aéroport Ben Gurion, au mois de juin 2012 (Crédit : Wikipedia/AF1621/CC BY 3.0)

Quatre actuels et anciens membres anciens du personnel naviguant de Delta Airlines ont porté plainte mardi contre la compagnie aérienne, en affirmant que la direction du transporteur américain affiche des attitudes « anti-juives, anti-hébraïque et anti-israélienne ».

Selon la plainte déposée devant la cour fédérale de Brooklyn, Delta discrimine ses membres du personnel juifs et israéliens ainsi que les passagers de la même origine.

La plainte affirme que les responsables de Delta Airlines estiment que les Israéliens « ne sont pas fiables, qu’ils sont agressifs et inopportuns, qu’ils s’engagent dans ce qu’il semble être des comportements ‘étranges’ en menant des prières à bord de l’avion et en exigeant des accommodements alimentaires spéciaux (des repas casher) ».

L’une des employées, qui participe à cette procédure judiciaire, a précisé qu’elle avait été renvoyée au mois de mars 2017 parce qu’elle était juive.

L’entreprise a indiqué pour sa part qu’elle avait été limogée parce qu’elle avait manqué un vol, mais la femme a affirmé qu’elle bénéficiait d’un congé-maternité à ce moment-là.

Une seconde salariée, qui n’est pas juive, a déclaré avoir été suspendue sans être payée et que ses privilèges de voyage avaient été révoqués après qu’elle a partagé son passe de « compagnon de voyage » avec un ami juif. Elle affirme que Delta a pris des mesures contre elle parce que la personne ayant bénéficié de son laissez-passer était juive.

Répondant à la plainte, Delta a déclaré « condamner fortement les discriminations décrites dans ce dossier. L’entreprise se défendra vigoureusement ».

« En tant que transporteur aérien mondial qui rassemble chaque jour les populations du monde entier, Delta accorde de la valeur à la diversité dans tous les aspects de ses activités et n’a aucune tolérance pour la discrimination », a fait savoir la société dans un communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...