Des antisémites expulsés par des Gilets jaunes lors d’une manifestation
Rechercher

Des antisémites expulsés par des Gilets jaunes lors d’une manifestation

Les échanges ne durent que quelques minutes et montrent la réaction hostile de Gilets jaunes face à des slogans tels que "les Juifs sont des criminels"

L’agence Premières Lignes a capté et mis en ligne -le 15 janvier dernier- les images d’un échange tendu entre des Gilets jaunes et une poignée de « partisans antisémites de Dieudonné ».

Au milieu d’une manifestation, on voit un gilet jaune, Benjamin Belaidi, qui houspille la foule: « je sais que des gens ont tenu des propos antisémites. Moi je suis pro-palestinien, mais on ne peut pas laisser des personnes aujourd’hui tenir des propos anti-juifs, ce n’est pas à l’image des gilets jaunes, ce n’est pas notre combat ».

« Il faut les sortir du mouvement, et là c’est filmé » ajoute-il.

Quelques secondes plus tard la caméra se pose sur une poignée d’hommes et les échanges se tendent entre Belaidi – avec d’autres gilets jaunes – et les partisans de Dieudonné dont certains font le geste de la quenelle, scandent « Dieudonné président » et crient que « les juifs sont des criminels », tout en se montrant menaçants physiquement.

« C’est quoi votre problème avec les Juifs ? », « Casse toi, sale facho de m….! », invectivent à leur tour les gilets jaunes, dont l’un d’entre eux s’exclame « on est juifs, on est arabes, on est noirs, on est tous pareils, (…) le seul clivage c’est les riches et les pauvres. On est tous ensemble ici, et on veut pas d’antisémites ».

Après l’apparition de pancartes antisémites, de slogans et de personnalités d’extrême droite dans les rangs des gilets jaunes, ces derniers ont été accusés de nombreuses fois de favoriser une expression accrue de l’antisémitisme.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...