Des avions de chasse interceptent un avion d’El Al en dépassant le mur du son
Rechercher

Des avions de chasse interceptent un avion d’El Al en dépassant le mur du son

Un boeing 767 effectuant un vol entre Israël et les Etats-Unis ne répondait pas alors qu'il survolait le Royaume-Uni, des Typhoons l'ont intercepté à vitesse supersonique

Un Typhoon  de réaction rapide de la Royal Air Force en vol. (Crédit : Royal Air Force)
Un Typhoon de réaction rapide de la Royal Air Force en vol. (Crédit : Royal Air Force)

Un boeing 767 effectuant un vol entre Israël et les Etats-Unis ne répondait pas alors qu’il survolait le Royaume-Uni tôt dimanche matin. Des avions de la Royal Air Force ont décollé en vitesse pour l’intercepter. Les avions ont franchi le mur de son, ce qui a été résonné dans le ciel londonien.

L’avion d’EL Al à la retraite, qui selon le site d’information Ynet avait été vendu à une entreprise allemande, a décollé de l’aéroport Ben Gurion pour rejoindre Portsmouth, dans l’Etat du New Hampshire, aux Etats-Unis. En vol, vers environ 4h du matin (heure de Grande-Bretagne), il n’a pas répondu aux tentatives des autorités britanniques d’établir le contact à cause d’un dysfonctionnement des communication.

Deux avions de chasse Typhoon ont rapidement décollé de la base aérienne de la Royal Air Force à Coningsby et ont intercepté l’avion, selon des médias britanniques. Après que les communications avec l’avion ont été rétablies, il a poursuivi son voyage vers les Etats-Unis comme prévu et les Typhoons sont rentrés à leur base.

Pourtant, si l’incident s’est bien terminé, il a fait beaucoup de bruit. Les avions de l’armée de l’air ont reçu l’autorisation de franchir le mur du son pour intercepter l’appareil qui ne répondait pas, entraînant un grand bang qui a réveillé de nombreux résidents de la capitale britannique.

Beaucoup des Britanniques ont partagé leur expérience sur les réseaux sociaux et dans les médias du Royaume-Uni. On peut entendre le bang supersonique sur certaines vidéos.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...