Des dépouilles de 6 victimes de la Shoah enterrées au Royaume-Uni
Rechercher

Des dépouilles de 6 victimes de la Shoah enterrées au Royaume-Uni

Le grand rabbin du Royaume-Uni Ephraim Mirvis a pris la parole pour mettre en garde contre une hausse de l'antisémitisme

Funérailles de 6 victimes de la Shoah un cimetière juif de Bushey, en Angleterre, le 20 janvier 2019 (Crédit : capture d'écran YouTube)
Funérailles de 6 victimes de la Shoah un cimetière juif de Bushey, en Angleterre, le 20 janvier 2019 (Crédit : capture d'écran YouTube)

Les restes de six victimes de la Shoah assassinées à Auschwitz ont été enterrés dimanche dans un cimetière juif de Bushey, en Angleterre, le grand rabbin appelant à mettre fin à « la hausse de l’antisémitisme ».

Environ 50 survivants de la Shoah et des centaines d’autres membres de la communauté juive ont assisté à la cérémonie organisée au nouveau cimetière de la synagogue unie de Bushey, dans le Hertfordshire.

Le grand rabbin du Royaume-Uni Ephraim Mirvis a pris la parole pour mettre en garde contre une hausse de l’antisémitisme, avertissant que des discours haineux « peuvent facilement se transformer en crime haineux ».

Les cendres et les ossements des six victimes, cinq adultes et un enfant non identifiés, avaient été envoyés d’Auschwitz au Imperial War Museum (IWM) de Londres en 1997. Le musée les a transmis l’an dernier à la communauté juive.

Ces restes humains figuraient parmi de nombreux objets liés à la Shoah transmis au musée par un donateur. Ils auraient été prélevés lors d’une visite du site d’Auschwitz, il y a plusieurs décennies, indique la BBC.

« Le musée reçoit des milliers d’objets, mais une telle chose est inhabituelle au point d’être totalement unique », a déclaré James Bulgin, responsable des Galeries de l’Holocauste à l’IWM, à la BBC.

« Des centaines de milliers de personnes ont été tuées à Auschwitz-Birkenau. Toute personne qui a perdu un membre de sa famille peut considérer ces restes et penser qu’ils pourraient être ceux de son grand-père ou de sa mère », a-t-il ajouté.

Ces funérailles sont les premières organisées au Royaume-Uni pour des victimes de la Shoah.

Ephraim Mirvis. (Crédit : AP/Chris Jackson)

Ephraim Mirvis a déclaré qu’elles constituaient un rappel face « à toutes les formes de racisme et de discrimination ».

« Quand on autorise l’antisémitisme à prospérer, certaines personnes peuvent tout faire et certaines personnes peuvent atteindre le plus bas niveau des comportements humains », a-t-il déclaré.

« Nous devons continuer à lutter contre le racisme, l’antisémitisme et le fanatisme » a déclaré le secrétaire d’Etat chargé des Communautés, James Brokenshire, présent lors de la cérémonie. Il a estimé que ces funérailles étaient « une occasion unique de pouvoir donner une certaine dignité, un certain respect, une certaine reconnaissance à ces six âmes qui ont perdu la vie lors de l’holocauste ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...