Des députés du parti Travailliste disent à Corbyn de gérer l’antisémitisme du parti
Rechercher

Des députés du parti Travailliste disent à Corbyn de gérer l’antisémitisme du parti

Après que l'ancien maire de Londres a été suspendu pour avoir dit que Hitler avait soutenu le sionisme, le ministre du cabinet fantôme dit que les allégations d'antisémitisme « ne sont pas traitées correctement »

Le député travailliste britannique de Liverpool Walton, Steve Rotheram (à gauche), et le député de Leigh, Andy Burnham (à droite), le 26 avril 2016, à Warrington, Angleterre. (Crédit photo : AFP/Geoff Caddick)
Le député travailliste britannique de Liverpool Walton, Steve Rotheram (à gauche), et le député de Leigh, Andy Burnham (à droite), le 26 avril 2016, à Warrington, Angleterre. (Crédit photo : AFP/Geoff Caddick)

Des législateurs seniors du parti Travailliste britannique ont appelé le chef du parti, Jeremy Corbyn, à entreprendre davantage d’actions contre l’antisémitisme parmi ses membres, après que deux hauts responsables politiques ont été licenciés pour des propos antisémites.

Le secrétaire d’Etat à l’intérieur de l’ombre du cabinet fantôme du Parti travailliste, Andy Burnham, a déclaré à Sky News, vendredi, que les membres du parti d’opposition « ont effectué des commentaires antisémites » et que « ces allégations, quand elles font surface, ne sont pas traitées correctement ni assez rapidement ».

Au moins 39 des 230 membres du parti Travailliste au Parlement ont critiqué la gestion de Corbyn du scandale, selon The Telegraph, ainsi que la suggestion du chef du parti que la crise a été créée par « ceux qui sont nerveux de la force du parti travailliste au niveau local ».

« Ils doivent être gérés beaucoup plus rapidement à l’avenir », a déclaré Burnham. « Si l’on trouve de l’antisémitisme, l’expulsion devrait s’en suivre, pas de si ni de mais ».

« Je démissionnerais demain si je me croyais dans un parti promouvant l’antisémitisme », a-t-il ajouté.

[ndnvideo id= »30684760″]

[ndnvideo id= »30684755″]

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...