Des descendants de Juifs convertis de force ouvrent un mikvé au nord du Brésil
Rechercher

Des descendants de Juifs convertis de force ouvrent un mikvé au nord du Brésil

Un groupe de la ville côtière de TIbau a construit un bain rituel, une première pour la communauté, en plein renouveau du judaïsme dans la région

Le rabbin Gilberto Venturas et sa femme, Jacqueline. (Crédit : Sinagoga sem Froteiras via JTA)
Le rabbin Gilberto Venturas et sa femme, Jacqueline. (Crédit : Sinagoga sem Froteiras via JTA)

JTA — Des descendants des Juifs qui ont été forcés à se convertir au christianisme ont inauguré au Brésil ce qu’ils ont dit être le premier bain rituel construit pour et par les personnes héritières de cette histoire.

Des membres du groupe juif Sinagoga sem Fronteiras ont construit le mikvé le mois dernier dans la ville côtière de Tibau, situé à plus de 1 600 kilomètres au nord de Rio de Janeiro. Il a été construit en respectant les règles juives orthodoxes les plus strictes pour les bains rituels, a déclaré Gilberto Ventura, le rabbin du groupe, au JTA.

Ventura, qui vit à Sao Paulo avec sa femme, Jacqueline, a déclaré que le projet était mené par Antônio Fabiano Cavalcante, un descendant local de Juifs qui avaient été forcés à se convertir au christianisme, bnei anusim. Cavalcante est aussi en charge de la synagogue locale, qui a été construite il y a quelques années pour des bnei anusim qui sont revenus au judaïsme.

Depuis 2015, au moins 400 personnes ayant des ancêtres séfarades ont effectué des conversions orthodoxes au judaïsme dans le nord du Brésil.

Dans l’Etat de Pernambuco, ces personnes ont fondé deux communautés qui gèrent leurs propres synagogues et organisent leurs propres événements lors des fêtes juives, y compris les seders de Pessah.

Depuis 2010, plus d’une dizaine de communautés ont ouvert à travers le Brésil. Ils ont récemment lancé leur propre colonie de vacances pour les enfants.

De nombreux Juifs qui ont fui l’Inquisition en Espagne et au Portugal se sont installés dans le nord du Brésil parce que la zone était contrôlée par les Hollandais, relativement tolérants, dans les années 1630 et 1654. Mais ensuite, elle a été conquise par le Portugal qui a imposé l’Inquisition à ses colonies.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...