Rechercher

Des dizaines de jeunes randonneurs disparus dans le désert retrouvés par des drones

Plus de 40 élèves allant du CM2 à la 4e s'étaient séparés du groupe principal pendant une sortie scolaire à Nahal Og, dans le secteur de la mer Morte

Un groupe d'élèves égarés pendant une sortie scolaire au Nahal Og apparaissent sur un écran relié à un drone qui ratisse le secteur où les enfants se sont perdus, le 28 mars 2022. (Crédit : Police israélienne)
Un groupe d'élèves égarés pendant une sortie scolaire au Nahal Og apparaissent sur un écran relié à un drone qui ratisse le secteur où les enfants se sont perdus, le 28 mars 2022. (Crédit : Police israélienne)

Plusieurs dizaines d’élèves d’une école se sont égarés dans le secteur de la mer Morte, lundi, entraînant rapidement des recherches de la part des services de secours. Les jeunes randonneurs ont finalement été retrouvés grâce à des drones.

Les 42 enfants – qui allaient du CM2 à la 4e et qui participaient à une sortie scolaire dans le secteur de la rivière Nahal Og – s’étaient malencontreusement séparés du groupe principal d’élèves.

Quand le responsable de la randonnée a réalisé qu’ils avaient disparu, il a alerté la police qui a indiqué que son unité de secours de la mer Morte de Megilot lançait des recherches.

Les secouristes ont utilisé des drones et, après environ une heure, une partie des élèves égarés a été retrouvée. Les autres ont été repérés peu après.

La mission de recherche a été compliquée par le fait que les enfants ne sont pas restés ensemble quand ils se sont rendus compte qu’ils s’étaient perdus.

Matan Murad, commandant de l’unité de secours, a expliqué aux médias qu’un groupe était parti vers l’Est du lit de la rivière et l’autre vers l’Ouest.

Il a ajouté qu’un grand nombre d’équipes de secours et de drones avaient été mobilisé pour les recherches.

Au total, 39 enfants ont été repérés à l’aide de drone et trois l’ont été par un hélicoptère de la police, a annoncé la Douzième chaîne.

Les secouristes à pied ont pu se rendre directement là où se trouvaient les enfants, qui ont été mis en sécurité.

De nombreux randonneurs ont dû être secourus sur le circuit de Nahal Og au fil des années. Des crues-éclairs sont susceptibles d’arriver dans ce lit de rivière, encastré à travers des gorges rocailleuses, profondes. Si la fin de la semaine dernière a été marquée par une météo mouvementée dans une grande partie d’Israël, les prévisions pour cette semaine sont celles d’un temps sec et qui sera plus chaud.

En 2018, 10 lycéens sont morts emportés par des inondations entraînées par des pluies torrentielles pendant une randonnée au Nahal Tzafit, une rivière située dans une zone du sud de la mer Morte.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...