Des Israéliens ravis de participer aux premiers concerts post-pandémie
Rechercher

Des Israéliens ravis de participer aux premiers concerts post-pandémie

Tel Aviv a lancé la reprise des évènements culturels avec un concert pour les résidents âgés de la ville ouvert aux vaccinés et à ceux qui ont guéri

Un concert du chanteur Nurit Galron pour les résidents âgés de la ville dans le parc Ganei Yehoshua, à Tel Aviv, le 24 février 2021. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)
Un concert du chanteur Nurit Galron pour les résidents âgés de la ville dans le parc Ganei Yehoshua, à Tel Aviv, le 24 février 2021. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

Tel Aviv a lancé mercredi la reprise des événements culturels avec un concert du chanteur Nurit Galron pour les personnes âgées de la ville, alors qu’Israël sort de son troisième confinement national et poursuit sa campagne massive de vaccination.

Organisé en extérieur, dans le parc Ganei Yehoshua à 17h, le concert était le premier dans la ville, et l’un des premiers évènements du genre à se tenir après une interruption de 11 mois.

Les théâtres, salles de concert, musées et autres espaces ont été autorisés, dès dimanche soir, à accueillir de (petites) foules, alors que le pays sort de ce qu’il espère être son dernier confinement prolongé visant à lutter contre le coronavirus.

En vertu de la nouvelle réglementation, le concert de mercredi, comme tous les événements culturels actuellement proposés à travers le pays, n’était ouvert qu’aux détenteurs du « passeport vert », qui ont été vaccinés contre la COVID-19 ou se sont rétablis.

Une femme montre son « passeport vert » avant de participer à un concert pour seniors vaccinés, organisé par la municipalité de Tel Aviv, le 24 février 2021. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

« S’asseoir parmi des personnes vaccinées offre une protection, mais aussi une sensation de confort », a déclaré à Reuters Doron Zicher, un homme d’affaires à la retraite.

« Après avoir passé un an à la maison, isolé, ça fait du bien de sortir et d’assister à des spectacles et des activités publiques », a-t-il déclaré.

Presque tous les théâtres et clubs ont été fermés pendant la pandémie, bien que les musées et certains petits sites ont pu ouvrir brièvement pendant l’été et à la fin de l’automne, à la fin des premier et deuxième confinements.

Un concert du chanteur Nurit Galron pour les résidents âgés de la ville dans le parc Ganei Yehoshua, à Tel Aviv, le 24 février 2021. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

La décision d’autoriser les activités culturelles à reprendre survient alors que les taux d’infection ont chuté et que près de la moitié du pays a été vaccinée contre le virus, permettant au gouvernement de s’orienter vers une réouverture d’une grande partie de l’économie, y compris les centres commerciaux, les gymnases et les hôtels.

Mercredi également, la mairie de Herzliya a accueilli un concert du musicien Idan Raichel. Rotem Cohen et Dikla doivent y jouer ce jeudi soir. À Jérusalem, la chanteuse Miri Mesika a lancé lundi soir la reprise des événements culturels dans la salle de concert de Pisgat Ze’ev.

Selon les données du ministère de la Santé publiées jeudi, 4 598 197 personnes en Israël, soit environ la moitié de la population du pays, ont reçu la première dose du vaccin contre le coronavirus. Parmi celles-ci, 3 209 993 personnes ont reçu les deux doses du vaccin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...