Des néo-nazis américains présumés feraient une liste des Juifs sur Telegram
Rechercher

Des néo-nazis américains présumés feraient une liste des Juifs sur Telegram

La liste établie inclurait à la fois des personnalités inconnues et connues ayant critiqué le suprémacisme blanc et la misogynie

L'application de messagerie Telegram disponible sur smartphone. (Crédit : AP Photo)
L'application de messagerie Telegram disponible sur smartphone. (Crédit : AP Photo)

JTA — Des utilisateurs américains de l’application de messagerie Telegram auraient créé une liste de personnes juives critiques du nationalisme blanc.

Le magazine américain Mother Jones a rapporté que la liste était constituée dans des discussions en ligne entre les membres d’un groupe public et principalement composée de tweets archivés rédigés par des individus dénonçant le suprémacisme blanc, la misogynie et d’autres formes d’intolérance.

Chaque profil inclut un tweet dans lequel les personnes en question se décrivent comme juives. La première publication de la liste cible le sénateur démocrate du Connecticut, Richard Blumenthal, mais également des individus moins connus qui seraient juifs.

La liste comprend de nombreuses personnes lambda ou étant de modestes militants, journalistes ou personnalités des réseaux sociaux. Une dizaine d’individus environ sont ajoutés presque tous les jours, d’après Mother Jones.

Le sénateur démocrate Richard Blumenthal (Photo: Facebook)

Les membres du groupe à l’origine de cette liste semblent être des néo-nazis, rapporte Oren Segal, directeur du Centre sur l’extrémisme de l’Anti-Defamation League (ADL).

Cette dérive s’inscrit dans une tendance plus large de groupes néo-nazis, nationalistes blancs et autre « alt-right » qui affluent sur Telegram après avoir été bannis sur d’autres plateformes, souligne Mother Jones.

Ce dernier n’a pas précisé le nom du groupe à l’origine de l’initiative.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...