Des Palestiniens ont – encore – tenté d’introduire une bombe dans un tribunal
Rechercher
Sixième incident de ce type en quelques mois

Des Palestiniens ont – encore – tenté d’introduire une bombe dans un tribunal

Deux adolescents ont été arrêtés avec des bombes artisanales à l'entrée de la cour militaire de Samarie. Les engins ont été neutralisés

Bombe artisanale présumée retrouvée sur un adolescent palestinien devant une cour militaire de Cisjordanie, le 15 octobre 2017. (Crédit : police israélienne)
Bombe artisanale présumée retrouvée sur un adolescent palestinien devant une cour militaire de Cisjordanie, le 15 octobre 2017. (Crédit : police israélienne)

Les forces de sécurité ont déjoué dimanche une tentative d’introduction de deux bombes artisanales au sein de la cour militaire de Samarie, un incident qui est le dernier d’une série de tentatives d’attaques à la bombe dans ce tribunal de Cisjordanie.

Deux Palestiniens, deux adolescents de 16 ans originaires de Jénine, ont été appréhendés par les gardes-frontières au barrage de sécurité qui se trouve à l’entrée de l’institution judiciaire, a fait savoir un communiqué de la police.

Chacun d’eux avait dissimulé sur son corps une bombe artisanale. Ils seront interrogés, a précisé le communiqué.

Les suspects portaient également sur eux un briquet, ce qui indiquerait, selon les agents, qu’ils avaient l’intention de faire exploser leurs bombes.

L’entrée au tribunal a été temporairement bloquée tandis qu’un démineur a inspecté les dispositifs explosifs avant de les neutraliser.

Cela fait plusieurs fois que la cour militaire de Samarie est ciblée par des Palestiniens munis de bombes artisanales.

Le 14 février, la police des frontières avait appréhendé trois Palestiniens qui tentaient de faire entrer des engins explosifs dans le bâtiment, lors d’un incident au cours duquel le tribunal avait été fermé plusieurs heures tandis que les forces de sécurité désamorçaient les bombes et inspectaient les suspects.

Vingt-quatre heures auparavant, un homme palestinien avait été stoppé alors qu’il tentait de faire entrer une bombe artisanale remplie d’éclats de métaux issus de couteaux dans la même cour militaire.

Un homme avait été encore arrêté une semaine plus tôt dans des circonstances similaires.

Le 28 décembre, des agents de la police des frontières avaient appréhendé un adolescent palestinien de 16 ans qui transportait une bombe alors qu’il pénétrait dans le tribunal.

Et moins de deux semaines plus tôt, la police avait arrêté un homme palestinien qui avait tenté d’entrer dans la cour militaire avec deux bombes artisanales sur lui.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...