Des soldats découvrent une tour de guet du Premier Temple sur leur base
Rechercher

Des soldats découvrent une tour de guet du Premier Temple sur leur base

La tour, de l'époque du roi Ezechias, aurait servi de fortification et de moyen de communication entre les communautés pour prévenir des attaques des Philistins

Des soldats de l'unité des parachutistes prennent part à des fouilles archéologiques sur leur base d'entraînement dans le sud d'sraël. Photo diffusée le 19 juin 2019. (Crédit :IAA)
Des soldats de l'unité des parachutistes prennent part à des fouilles archéologiques sur leur base d'entraînement dans le sud d'sraël. Photo diffusée le 19 juin 2019. (Crédit :IAA)

Des soldats israéliens ont récemment découvert une tour de guet datant de la période du Premier Temple, durant des fouilles archéologiques sur leur base, dans le sud d’Israël.

La tour, qui remonterait à l’époque du règne d’Ezéchias, roi de Judée, au 8e siècle avant l’ère commune, faisait probablement partie d’un réseau de postes d’observation qui envoyait des messages entre les communautés au moyen de signaux de fumée, comme décrit dans la Bible, a indiqué l’Autorité israélienne des Antiquités (IAA) mercredi, dans un communiqué.

L’IAA a déclaré que la tour de guet, découverte sur la base d’entraînement de la brigade des parachutistes, a été construite avec de larges pierres pesant jusqu’à 8 tonnes pour certaines. Elle est située sur un terrain surélevé surplombant les collines de Hébron, de Judée et la zone côtière entourant Ashkelon.

La fouille a été menée par les soldats sur la base dans le cadre d’une initiative de l’armée visant à encourager les commandants et les sergents à « être impliqués de façon active et responsable dans la protection des valeurs de la nature, du paysage et du patrimoine dans leur environnement ».

Le roi Ezechias sur une peinture d’un artiste inconnu du 17e siècle. (Crédit : Wikipedia)

L’IAA a indiqué qu’environ 150 soldats en entraînement et leurs commandants avaient pris part au projet, qui a été supervisé par les responsables de l’IAA Saar Ganor et Lifshitz Vladik.

« L’emplacement stratégique de la tour a servi de poste d’observation et d’avertissement contre l’ennemi philistin, dont l’un des bastions était Ashkelon », a expliqué l’IAA.

« Le Royaume de Judée a construit un système de tours et de forteresses qui étaient des postes de communication, d’avertissement et de signalement, comme moyen de faire passer des messages et des renseignements », ont-ils ajouté.

Selon l’IAA, la tour de guet a cessé de servir en 701 avant l’ère commune, quand le roi assyrien Sennachérib a détruit 46 villes et des milliers de villages et de fermes durant sa campagne militaire en Judée. Durant la fouille, l’entrée de la tour semblait avoir été scellée, et l’IAA a indiqué que les soldats qui étaient stationnés autour du poste d’observation se sont probablement dirigés vers une ville fortifiée voisine quand les Assyriens les ont envahis.

Une tour de guet antique datant du Premier Temple, découverte sur une base militaire de l’unité des parachutistes, dans le sud d’Israël. Photo diffusée le 19 juin 2019. (Crédit :IAA)

« Près de 2 700 ans après la campagne de Sennachérib, des soldats de l’armée israélienne ont découvert une tour de guet des soldats de l’armée de Judée, très similaire à celles que l’armée utilise aujourd’hui », souligne le communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...