Des supporters israéliens envahissent le stade pour un selfie avec Griezmann
Rechercher

Des supporters israéliens envahissent le stade pour un selfie avec Griezmann

Antoine Griezmann a joué ce mardi contre le Beitar Jérusalem son dernier match sous les couleurs de l’Atletico Madrid ; plusieurs personnes ont envahi le terrain

Un garçon court vers l'attaquant français Antoine Griezmann de l'Atletico Madrid lors du match de football amical opposant le Beitar Jerusalem à l'Atletico Madrid au stade Teddy de Jérusalem, le 21 mai 2019. (Crédit photo : Jack GUEZ / AFP)
Un garçon court vers l'attaquant français Antoine Griezmann de l'Atletico Madrid lors du match de football amical opposant le Beitar Jerusalem à l'Atletico Madrid au stade Teddy de Jérusalem, le 21 mai 2019. (Crédit photo : Jack GUEZ / AFP)

Ce mardi 21 mai, dans le cadre d’un match amical au Stade Teddy de Jérusalem, le Beitar Jérusalem a affronté le club espagnol de l’Atlético Madrid.

Le match a été remporté par les Israéliens 2 à 1, grâce à deux buts de Maor Buzaglo, offrant à son club une victoire de prestige face au grand club européen, qui a terminé cette saison deuxième du championnat espagnol, derrière le FC Barcelone. Il s’agissait là du dernier match de la saison pour le club.

L’international français Antoine Griezmann – qui jouait avec le club madrilène son dernier match – avait pourtant réussi à revenir au score à la 49e minute, peu après être entré en jeu, grâce à un but sur penalty.

Lors de l’évènement, plusieurs supporters ont pénétré sur le terrain à deux reprises, alors que le match était en cours, afin de saluer et se prendre en photo avec Antoine Griezmann, ont constaté les photographes de l’AFP. Les stadiers sont rapidement intervenus.

Les stadiers emmènent un supporter qui a couru sur le terrain pour rencontrer l’attaquant français Antoine Griezmann lors du match de football amical opposant le Beitar Jerusalem à l’Atletico Madrid, au stade Teddy de Jérusalem le 21 mai 2019. (Crédit photo : Jack GUEZ / AFP)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...