Des vols directs entre Israël et le Maroc envisagés d’ici 2 à 3 mois
Rechercher
“NOUS ACCUEILLONS TOUS LES TOURISTES ISRAÉLIENS”

Des vols directs entre Israël et le Maroc envisagés d’ici 2 à 3 mois

La ministre du Tourisme du Maroc déclare qu'une étude est en cours sur la façon de stimuler le tourisme israélien et d'accueillir de nouveaux visiteurs

Les drapeaux nationaux du Maroc, d'Israël et des États-Unis à la fenêtre du cockpit d’un avion El Al à destination du Maroc, avec à son bord la délégation en charge de finaliser l’accord de normalisation entre Jérusalem et Rabat, à l'aéroport Ben Gourion, près de Tel Aviv, le 22 décembre 2020. (Crédit : Judah Ari Gross / Times of Israel)
Les drapeaux nationaux du Maroc, d'Israël et des États-Unis à la fenêtre du cockpit d’un avion El Al à destination du Maroc, avec à son bord la délégation en charge de finaliser l’accord de normalisation entre Jérusalem et Rabat, à l'aéroport Ben Gourion, près de Tel Aviv, le 22 décembre 2020. (Crédit : Judah Ari Gross / Times of Israel)

Des vols directs devraient commencer à opérer entre Israël et le Maroc d’ici deux ou trois mois.

« Nous souhaitons la bienvenue à tous les touristes israéliens qui souhaitent venir au Maroc », a déclaré la ministre du Tourisme Nadia Fettah Alaoui, selon l’agence de presse officielle Maghreb Arabe Press news agency.

Alaoui a cité « un profond enthousiasme » des deux côtés, pour la réouverture de vols directs ; elle a rappelé que 40 000 à 50 000 visiteurs juifs se rendaient déjà au Maroc chaque année. Les Israéliens peuvent déjà entrer au Maroc dans le cadre de circuits organisés et en faisant escale dans un pays tiers ; ils pourront désormais voyager individuellement et auront plus de facilité à obtenir des visas.

« Ces touristes continueront de venir et de revenir au Maroc sous le regard des autres pays », a déclaré Alaoui.

Lors d’une conférence dans la capitale Rabat mercredi, Alaoui a déclaré qu’une étude était en cours pour promouvoir le tourisme israélien au Maroc et pour déterminer la meilleure façon de répondre aux besoins des visiteurs israéliens, notamment en formant des guides touristiques, selon le reportage.

Israël et le Maroc ont annoncé la normalisation de leurs relations au début du mois dans le cadre d’un accord négocié par les États-Unis – dans lequel Washington a accepté de reconnaître la revendication de souveraineté du Maroc sur un territoire contesté du Sahara occidental.

Une délégation conjointe israélo-américaine est arrivée mardi au Maroc pour signer plusieurs accords bilatéraux et prononcer une déclaration trilatérale pour consolider l’accord de normalisation.

Ce vol de la délégation à destination de Rabat était le premier vol commercial direct d’Israël au Maroc.

Jared Kushner, conseiller du Président américain (centre) et le conseiller israélien à la sécurité nationale Meir Ben Shabbat (centre-droite) arrivent au Palais royal de la capitale marocaine Rabat, le 22 décembre 2020. (Crédit : Fadel Senna / AFP)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...