Dix mille Israéliens auraient contacté le numéro vert pour le cyber-piratage
Rechercher

Dix mille Israéliens auraient contacté le numéro vert pour le cyber-piratage

Les appels ont été recensés entre septembre 2019 et septembre 2020, indique la direction de la cybersécurité, qui lance la semaine de la cyberdéfense pour sensibiliser les citoyens

Photo d’illustration d'un hacker en action (Crédit : BeeBright, iStock by Getty Images)
Photo d’illustration d'un hacker en action (Crédit : BeeBright, iStock by Getty Images)

Près de 10 000 citoyens et organisations israéliennes ont appelé le 119, la ligne d’urgence nationale dédiée à la cybersécurité, au cours de l’année dernière – de septembre 2019 à septembre 2020 – pour signaler des incidents de cybersécurité tels que le piratage des réseaux sociaux, des routeurs domestiques, des caméras domestiques et des courriels privés, a déclaré dimanche la Direction nationale israélienne de la cybersécurité.

Pour marquer la semaine de la cyberdéfense de dimanche à jeudi, la direction et Facebook Israël lancent une campagne pour renforcer la protection des comptes Facebook, Instagram et WhatsApp, a annoncé la direction dans un communiqué.

Dans le cadre de cet effort, des vidéos instructives seront publiées sur Facebook, appelant les gens à renforcer la protection de leurs comptes par des mesures simples, notamment par l’activation de la vérification en deux étapes, qui peut « réduire de manière significative » l’exposition au piratage et la possibilité d’être victime de cyber-attaques sur ces plateformes.

Sur les 10 000 signalements, quelque 3 000 concernaient des comptes WhatsApp volés à des personnes victimes de fraude et fournissant des codes à des pirates informatiques, selon la déclaration.

La semaine de la cyberdéfense se tient pour la première fois cette année en Israël du 25 au 29 octobre, avec pour objectif de sensibiliser le public aux cyber-attaques et d’encourager les citoyens à utiliser les outils de base de la cyber-protection. La campagne a été mise en place par la direction et inclura plus de 120 entités publiques et privées, dont Facebook.

Dana Toren, responsable du Centre national de gestion des incidents de la direction, a fait savoir que cette année avait connu une « augmentation mondiale des cyber-attaques et des attaques visant les citoyens par le biais des réseaux sociaux et des applications populaires ».

Avec des mesures simples qui prennent moins d’une minute, les paramètres peuvent être modifiés pour rendre la tâche plus difficile aux pirates, a-t-elle dit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...