Dons de matériel médical autorisés, tests aléatoires dans les supermarchés
Rechercher

Dons de matériel médical autorisés, tests aléatoires dans les supermarchés

Les tests servent à bloquer une éventuelle épidémie dans les supermarchés israéliens, qui restent ouverts en vertu des règles de confinement partiel

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) évalue la situation avec le ministre de la Santé Yaakov Litzman concernant l'épidémie de coronavirus COVID-19 au ministère de la Santé à Tel Aviv, le 23 février 2020. (Crédit : Jack Guez/AFP)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) évalue la situation avec le ministre de la Santé Yaakov Litzman concernant l'épidémie de coronavirus COVID-19 au ministère de la Santé à Tel Aviv, le 23 février 2020. (Crédit : Jack Guez/AFP)

Le cabinet ministériel a approuvé une décision, par téléphone, permettant au ministère de la Santé d’accepter des dons de matériel médical.

Les dons comprennent des vêtements de protection pour le personnel médical, est-il précisé.

La proposition a été présentée par le ministre de la Santé Yaakov Litzman.

De plus, le ministère de la Santé va commencer à effectuer des tests viraux aléatoires dans les supermarchés.

Selon la Douzième chaîne de télévision, le ministère de la Santé commencera lundi à effectuer des tests aléatoires de dépistage du coronavirus dans les supermarchés du pays.

Le dépistage visera à la fois les employés et les clients.

L’objectif, selon le rapport, est de mieux connaître les taux d’infection dans la population générale, de nombreux Israéliens étant considérés comme des porteurs asymptomatiques. Il vise également à bloquer une éventuelle épidémie dans les supermarchés, qui restent ouverts en vertu des règles de confinement partiel.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...