Drahi : pour se renflouer le groupe vend 2,5 milliards de tours de téléphonie
Rechercher

Drahi : pour se renflouer le groupe vend 2,5 milliards de tours de téléphonie

Les grands groupes de Télécom, comme Altice ou Bouygues, ont besoin de cash et se séparent de leurs investissements immobiliers

Patrick Drahi, président de la chaîne d'information i24News. (Crédit : capture d'écran YouTube/BFM)
Patrick Drahi, président de la chaîne d'information i24News. (Crédit : capture d'écran YouTube/BFM)

Entraîné par sa filiale SFR, le groupe Altice a été prêt de dévisser l’année dernière, faisant craindre le pire « sur sa capacité à rembourser sa très lourde perte, » rapporte La Tribune.

Pour se renflouer le groupe de Patrick Drahi, suivant l’exemple de Bouygues et d’autres grands groupes de téléphonie a décidé de vendre une partie de ses tours de téléphonie mobiles appartenant à Altice Europe.

Bénéfice immédiat : 2,5 milliards d’euros, – des recettes qui ont servi à alléger le poids de la dette et à rassurer les investisseurs.

« Concrètement, explique La Tribune, dans l’Hexagone, le groupe va créer une nouvelle filiale, SFR TowerCo, pour exploiter plus de 10 000 tours télécoms qui appartenaient avant à SFR. Altice gardera la main sur cette société, qu’il contrôlera à 50,01 %. Et c’est le fonds américain KKR qui reprendra le reste du capital. Au Portugal, Altice va faire de même en créant une filiale, Towers of Portugal. Mais ici, ce sont 75 % de cette société qui seront repris par un consortium mené par la banque américaine Morgan Stanley et le fonds sud-américain Horizon Equity partners ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...