Patrick Drahi négocierait le rachat du Yediot Aharonot, selon Haaretz
Rechercher

Patrick Drahi négocierait le rachat du Yediot Aharonot, selon Haaretz

Le tycoon des télécoms serait intéressé par le rachat du plus important journal israélien en termes de tirages

Patrick Drahi, président de la chaîne d'information i24News. (Crédit : capture d'écran YouTube/BFM)
Patrick Drahi, président de la chaîne d'information i24News. (Crédit : capture d'écran YouTube/BFM)

Le milliardaire franco-israélien Patrick Drahi, à la tête du consortium luxembourgeois Altice (SFR, Virgin, Libération, L’Express…) déjà propriétaire de la compagnie de télécommunications israéliennes Hot, pourrait être intéressé par le rachat du Yediot Aharonot, le plus important journal israélien en termes de tirage.

Créé en 1939, le Yediot Aharonot est diffusé à 400 000 exemplaires par jour, le tirage grimpant aux alentours de 600 000 pour l’édition de Shabbat.

Le journal, aujourd’hui propriété des familles Moses et Fishman dépasse ses concurrents Maariv et Haaretz.  Le possible rachat par étapes du Yediot a été annoncé par le propriétaire de Hot.

Selon Haaretz, qui a accédé aux détails du futur deal, Drahi devrait commencer par acheter 34 % du groupe à Eliezer Fishman, mis en difficulté depuis l’arrivée d’Israel Hayom sur le marché du papier.

Le deuxième actionnaire principal du journal Arnon Mozes, embourbé dans l’affaire ‘2000’ concernant un possible trafic d’influence avec Benyamin Netanyahu, devrait ensuite céder les 24 % de parts qu’il possède.

Un rachat qui mettrait fin à la dynastie des Mozes sur le Yediot Aharonot et sur l’ensemble du paysage médiatique israélien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...