Effondrement de la tour de l’emblématique raffinerie de pétrole de Haïfa
Rechercher

Effondrement de la tour de l’emblématique raffinerie de pétrole de Haïfa

La ministre de l'Environment indique que la chute accidentelle de la tour de refroidissement est un "symbole significatif" et un nouveau début pour la ville la plus polluée du pays

Une vue de l'une des tours de refroidissement de la raffinerie pétrolière de Haïfa quelques heures après l'effondrement de l'une d'elle, le 12 juin 2020 (Crédit : Meir Vaknin/Flash90)
Une vue de l'une des tours de refroidissement de la raffinerie pétrolière de Haïfa quelques heures après l'effondrement de l'une d'elle, le 12 juin 2020 (Crédit : Meir Vaknin/Flash90)

L’une des tours de la raffinerie de pétrole emblématique de Haïfa s’est effondrée vendredi matin, disparaissant du paysage industriel de ce pôle urbain – une chute que la ministre de la Protection environnementale a qualifié de symbole d’un nouveau départ pour la ville la plus polluée d’Israël.

Le BAZAN Group, la compagnie pétrolière propriétaire de la raffinerie, a souligné dans un communiqué que les deux tours de refroidissement n’avaient pas été utilisées depuis 2009 et que l’effondrement de la tour avait eu lieu après la chute d’un mur intérieur, hier.

Le groupe a précisé qu’il prenait « toutes les initiatives nécessaires pour examiner l’incident, avec notamment des consultations impliquant des spécialistes en ingénierie et en planification ».

Il n’y aurait pas eu de blessés.

Une vue de l’une des tours de refroidissement de la raffinerie pétrolière de Haïfa quelques heures après l’effondrement de l’une d’elles, le 12 juin 2020. (Crédit : Meir Vaknin/Flash90)

La ministre de l’Environnement, Gila Gamliel, a écrit sur Twitter que l’incident était « un symbole significatif du début de la fin » des usines qui polluent la baie de Haïfa depuis des décennies.

« Cet effondrement a eu lieu accidentellement mais la prochaine fois, ce sera délibéré », a promis Gamliel, disant que « les résidents de Haïfa méritent un environnement sain ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...