Egypte: décès de Jihane el-Sadate, veuve du président assassiné
Rechercher

Egypte: décès de Jihane el-Sadate, veuve du président assassiné

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a décidé de décorer seconde épouse du président égyptien Anouar el-Sadate, à titre posthume, de l'ordre de l'intégrité

Le Premier ministre Menachem Begin (à gauche) et la Première dame égyptienne Jehan Sadat lors d'un dîner à l'hôtel Dan Carmel, à Haïfa, en septembre 1979. (Crédit : GPO Photo Archive/Yaacov Sa'ar)
Le Premier ministre Menachem Begin (à gauche) et la Première dame égyptienne Jehan Sadat lors d'un dîner à l'hôtel Dan Carmel, à Haïfa, en septembre 1979. (Crédit : GPO Photo Archive/Yaacov Sa'ar)

Jihane el-Sadate, seconde épouse du président égyptien Anouar el-Sadate assassiné en 1981 et importante personnalité publique, est décédée à l’âge de 87 ans, a indiqué vendredi la présidence égyptienne.

« La présidence de la République pleure avec une immense tristesse Jihane el-Sadate, épouse du feu président Anouar el-Sadate, héros de la guerre et de la paix », selon le communiqué officiel qui souligne que l’ancienne première dame était « un modèle pour les femmes égyptiennes ».

Jihane el-Sadate était jeudi encore dans un état « critique », a déclaré son fils Mohamed Anouar el-Sadate, cité par le journal local Youm7. Elle a été hospitalisée plusieurs semaines en Egypte, après un voyage aux Etats-Unis pour des soins, selon la même source.

Selon le communiqué, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a décidé de la décorer, à titre posthume, de l’ordre de l’intégrité.

Née au Caire en 1933 d’une mère anglaise et d’un père égyptien, elle a été la seconde épouse du président Sadate qu’elle a épousé en 1949. Ce dernier a été assassiné le 6 octobre 1981 à l’âge de 63 ans par des islamistes.

Tour à tour universitaire et diplomate, Jihane el-Sadate a été une importante personnalité publique des 50 dernières années en Egypte. Elle enseignait jusqu’à cette année à l’université du Maryland aux Etats-Unis.

(De gauche à droite) La première dame égyptienne Jehan Sadat avec la première dame israélienne Ofira Navon dans le village natal d’Anwar Sadat, Mit Abul Kom. 1980. (Crédit ; Yaacov Sa’ar/GPO Photo Archive)

Charismatique, elle s’est investie dans les œuvres caritatives et particulièrement dans la cause des femmes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...