Elan Carr: l’administration Trump, « la plus philo-sémite » de l’histoire des USA
Rechercher

Elan Carr: l’administration Trump, « la plus philo-sémite » de l’histoire des USA

L'envoyé spécial chargé de la lutte contre l'antisémitisme a déclaré à l'AJE que l'antisionisme n'est souvent pas basé sur des divergences politiques mais bien sur du racisme

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Elan Carr, l'envoyé spécial du Département d'Etat américain chargé de la surveillance et de la lutte contre l'antisémitisme, à la conférence annuelle de l'Association juive européenne à Paris le 24 février 2020. (Autorisation)
Elan Carr, l'envoyé spécial du Département d'Etat américain chargé de la surveillance et de la lutte contre l'antisémitisme, à la conférence annuelle de l'Association juive européenne à Paris le 24 février 2020. (Autorisation)

PARIS — Elan Carr, l’envoyé spécial du Département d’Etat américain chargé de la surveillance et de la lutte contre l’antisémitisme a affirmé lundi que la Maison Blanche, sous Trump, est l’administration « la plus philo-sémite » de l’histoire des Etats-Unis.

Tout en reconnaissant la récente recrudescence de l’antisémitisme aux Etats-Unis, Carr a déclaré à l’assemblée réunie à l’occasion de la conférence annuelle de l’Association juive Européenne que les Etats-Unis restent « le pays le plus philo-sémite du monde, en dehors d’Israël ».

Carr a fustigé l’antisionisme comme une forme moderne d’antisémitisme et a affirmé que la critique d’Israël concernant un « quelconque projet de construction ou une quelconque opération militaire » n’est souvent pas basée sur des divergences politiques mais bien sur du racisme.

Carr a appelé les pays à lutter contre l’antisémitisme en intégrant dans les programmes scolaires du « contenu philo-sémite » afin que les élèves apprennent la contribution des communautés juives à leurs pays respectifs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...