Élections : 25 jours plus tard, Trump appelle Netanyahu pour le féliciter
Rechercher

Élections : 25 jours plus tard, Trump appelle Netanyahu pour le féliciter

Les dirigeants ont discuté de leurs efforts dans la lutte contre le coronavirus ; l’appel survient après que Benny Gantz a indiqué qu'il acceptait un gouvernement d'unité

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Le président américain Donald Trump (à droite) lors d'une réunion bilatérale élargie avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le 27 janvier 2020, dans le bureau ovale de la Maison Blanche. (Photo officielle de la Maison Blanche par D. Myles Cullen)
Le président américain Donald Trump (à droite) lors d'une réunion bilatérale élargie avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le 27 janvier 2020, dans le bureau ovale de la Maison Blanche. (Photo officielle de la Maison Blanche par D. Myles Cullen)

Le président américain Donald Trump a appelé vendredi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu pour le féliciter après qu’il a été acté qu’il formerait le prochain gouvernement israélien, a rapporté le bureau du Premier ministre.

L’appel survient après que Netanyahu a conclu un accord concernant un gouvernement d’unité avec son rival Benny Gantz.

« Le président des États-Unis a téléphoné au Premier ministre Benjamin Netanyahu et l’a félicité car il formera et dirigera le prochain gouvernement », a déclaré le cabinet du Premier ministre dans un communiqué.

« Au cours d’une conversation chaleureuse et amicale, les dirigeants ont discuté des étapes nécessaires face à la propagation de la pandémie de coronavirus », indique le texte.

La Maison Blanche a déclaré dans un communiqué que Trump et Netanyahu « avaient discuté des derniers développements sur la pandémie de coronavirus, et le président a remercié le Premier ministre pour sa ferme action visant à enrayer sa propagation ».

« Les deux dirigeants ont convenu de coopérer étroitement afin de lutter contre le virus et minimiser ainsi son impact mondial », a rapporté le communiqué de la Maison Blanche.

Initialement, Gantz a été nommé par le président Reuven Rivlin afin de former le prochain gouvernement israélien, après avoir été recommandé comme Premier ministre par 61 députés. Mais l’accord d’unité prévu verrait finalement Netanyahu rester à ce poste durant les 18 prochains mois, date à laquelle il cédera la place à Gantz dans un accord de « rotation » – qui, selon de nombreux observateurs, ne sera pas respecté.

Depuis les élections du 2 mars, durant lesquelles le Likud de Netanyahu a remporté le plus de sièges – mais avec un bloc de droite minoritaire de trois sièges au Parlement –, seul le chancelier autrichien Sebastian Kurz avait appelé le Premier ministre pour lui adresser ses félicitations.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...