Elections anticipées : Les Israéliens ne le pardonneront pas au gouvernement
Rechercher

Elections anticipées : Les Israéliens ne le pardonneront pas au gouvernement

Aryeh Deri, ministre de l'Intérieur et président du parti Shas, affirme qu'il est possible de résoudre la crise de la coalition

Aryeh Deri, à Tel Aviv le 14 février 2018 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash 90)
Aryeh Deri, à Tel Aviv le 14 février 2018 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash 90)

Le ministre de l’Intérieur et président du parti Shas, Aryeh Deri, a affirmé mercredi qu’il était possible de résoudre la crise de la coalition et que les Israéliens ne pardonneront pas au gouvernement si les élections sont organisées de manière anticipée.

« Après avoir eu des discussions intensives avec les partenaires de la coalition, je suis convaincu que la crise peut être résolue. De plus, elle peut être résolue immédiatement », a-t-il ajouté.

« Les électeurs ne seront pas indulgents s’ils sont entraînés dans des élections inutiles et si le gouvernement de droite le plus respectueux de la société est dissout », a déclaré Deri.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...