En l’absence d’ambassadeur israélien au Brésil, l’AP ouvre une ambassade
Rechercher

En l’absence d’ambassadeur israélien au Brésil, l’AP ouvre une ambassade

Surmonté d'un dôme doré, le bâtiment ressemble au dôme du Rocher sur le mont du Temple à Jérusalem

Brasilia, la capitale du Brésil (Crédit : CC BY Carla Salgueiro / Flickr)
Brasilia, la capitale du Brésil (Crédit : CC BY Carla Salgueiro / Flickr)

RIO DE JANEIRO – Un nouveau bâtiment abritant la première ambassade de l’Autorité palestinienne dans l’hémisphère occidental a été inauguré à Brasilia.

L’envoyé de l’AP au Brésil, Ibrahim Alzaben, a présidé l’événement de mercredi, où des représentants du gouvernement brésilien étaient présents. Il y avait également des représentants des pays arabes et des membres de la communauté arabe locale.

Une semaine plus tôt, Alzaben a assisté à la cérémonie pour la Journée internationale de l’Holocauste organisé par la communauté juive de la capitale brésilienne. Il avait déclaré : « Je ne pouvais pas être absent. Il est très important de se rappeler cette date ».

L’inauguration de l’ambassade intervient alors que le Brésil et Israël sont dans un bras de fer sur le choix du Premier ministre Benjamin Netanyahu pour le candidat au poste d’émissaire israélien au Brésil.

La proximité de la nouvelle ambassade des principaux bâtiments gouvernementaux brésiliens, y compris le Palais du Planalto, le Congrès, la Cour suprême et les ministères, a largement été critiquée en raison des problèmes de sécurité.

« Les diplomates et leurs véhicules ne peuvent pas être vérifiés. L’ambassade est une zone où le Hamas est souverain maintenant », a déploré une source militaire anonyme auprès du magazine Veja du Brésil dans un article publié l’an dernier.

« Le site est stratégique. Des terroristes pourraient accéder à l’ensemble de la structure gouvernementale en une demi-heure ».

Construit sur un terrain qui fait plus de 1 500 mètres carrés, il a été donné par le gouvernement brésilien quand l’ancien président Luiz Inacio Lula da Silva était encore au pouvoir. L’espace réservé à l’AP est considéré comme important par rapport à d’autres missions diplomatiques. Surmonté d’un dôme doré, le bâtiment ressemble au dôme du Rocher sur le mont du Temple à Jérusalem. Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a posé la première pierre de l’édifice en 2011.

#FreePalestine #EndTheSiege Inauguration of the new head office of the #Palestinian Embassy in #BrazilWe would love…

Posted by Tuba Kawthar on Wednesday, 3 February 2016

Les relations bilatérales entre le Brésil et les Palestiniens remontent à 1975, lorsque l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) a été autorisée à nommer des représentants à Brasilia.

En 1993, le Brésil a autorisé l’ouverture de la Délégation Spéciale palestinienne à Brasilia, dont le statut a été assimilée à une ambassade en 1998. En 2004, un bureau de représentation du Brésil à Ramallah a été ouverte.

Ensuite, le Brésil a reconnu un Etat de Palestine en décembre 2010, la délégation spéciale est devenue l’ambassade de la Palestine.

Israël n’a plus eu d’ambassadeur à Brasilia depuis le mois de décembre. La nomination du Premier ministre Benjamin Netanyahu de Danny Dayan, ancien dirigeant des implantations en Cisjordanie, n’a toujours pas été approuvé par Rousseff et a déclenché une querelle diplomatique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...