En visite en Géorgie, Liberman signe des accords de défense
Rechercher

En visite en Géorgie, Liberman signe des accords de défense

Le Ministre de la Défense a accepté de travailler avec Tbilissi pour lutter contre le terrorisme et travailler dans le secteur de la cyber-sécurité

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman et son homologue géorgien Levan Izoria attend à Tbilisi, en Géorgie, le 12 septembre 2018. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense Avigdor Liberman et son homologue géorgien Levan Izoria attend à Tbilisi, en Géorgie, le 12 septembre 2018. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)

Mercredi, Avidgor Liberman, le ministre de la Défense, s’est rendu en Géorgie pour signer des accords avec la nation d’Europe de l’est concernant le contre-terrorisme et la coopération en matière de sécurité informatique.

Liberman a été le premier ministre de la Défense en exercice à visiter la Géorgie avec laquelle Israël entretient des relations diplomatiques depuis 1992.

« Sur la question de la coopération en matière de défense, nous avons fixé quatre objectifs principaux : la sécurité informatique, la coopération pour mettre en place un système de réserves militaires, combattre le terrorisme et défendre le pays », a déclaré Liberman, après une présentation de la garde d’honneur dans la capitale du pays, Tbilisi.

Le ministre de la Défense a également salué les liens économiques israélo-géorgiens et la « communauté juive florissante » dans l’ancien pays soviétique, a précisé son bureau.

Liberman et son homologue géorgien Levan Izoria ont aussi discuté de l’Iran et de la situation actuelle au Moyen-Orient. Les deux politiciens ont signé un accord officiel de coopération entre les deux ministères, a précisé le bureau de Liberman.

Le ministre de la Défense Avigdor Liberman et son homologue géorgien Levan Izoria attend à Tbilisi, en Géorgie, le 12 septembre 2018. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)

Israël et la Géorgie ont établi des liens diplomatiques peu après que le pays a déclaré son indépendance de l’ancienne Union soviétique en 1992.

Israël a soutenu Tbilisi pendant sa guerre de 2008 contre la Russie et les troupes soutenues par la Russie dans les territoires d’Ossétie du Sud et d’Abkhazie, déclarant reconnaître « l’intégrité territoriale de la Géorgie ».

Israël a vendu un certain nombre de systèmes d’armement à la nation d’Europe de l’Est et a également entraîné des membres de forces armées géorgiennes aux tactiques et stratégies militaires israéliennes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...