Esther Hayut élue à l’unanimité à la présidence de la Cour suprême
Rechercher

Esther Hayut élue à l’unanimité à la présidence de la Cour suprême

La magistrate assumera ses nouvelles fonctions le 26 octobre, lorsque la présidente actuelle, Miriam Naor, prendra sa retraite

Esther Hayut, prochaine présidente de la Cour suprême en remplacement de  Miriam Naor, photographie le 10 mai 2017. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Esther Hayut, prochaine présidente de la Cour suprême en remplacement de Miriam Naor, photographie le 10 mai 2017. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

La commission des nominations judiciaires a désigné à l’unanimité la magistrate Esther Hayut au poste de douzième présidente de la Cour suprême.

Le vote a eu lieu conformément à la convention établissant que la présidence de la cour est attribuée au juge présent depuis le plus longtemps au sein de l’instance.

Hayut, née en Israël, entamera son mandat de six ans le 26 octobre. Elle a rejoint les bancs de la Cour suprême en 2003 et viendra remplacer Miriam Naor, qui doit prendre sa retraite cet automne. Le juge Hanan Melcer sera le vice-président.

Les politiciens de tout le spectre politique ont félicité Hayut pour sa nomination, notamment le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président de la Knesset Yuli Edelstein.

Edelstein a indiqué qu’il s’attendait à une « coopération fructueuse » qui viendra également « préserver la séparation de l’autorité ».

Le député Mickey Rosenthal (Union sioniste) a rappelé à Hayut sur Twitter que « les défenseurs de la justice ont toujours souffert de persécution et de calomnies » et lui a vivement recommandé de « ne pas avoir peur, soyez courageuse. La justice ne pourra être rendue dans la peur. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...