Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

France : Patrick Bruel dit se sentir « menacé » en tant que Juif et citoyen

Le chanteur regrette qu’il soit encore "très difficile d’aborder le sujet" des attaques du 7 octobre, "pogrom provoqué par un groupe terroriste"

Le chanteur français Patrick Bruel au rassemblement pour demander justice pour Sarah Halimi, sur la place du Trocadéro, devant la tour Eiffel, à Paris, le 25 avril 2021. (Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)
Le chanteur français Patrick Bruel au rassemblement pour demander justice pour Sarah Halimi, sur la place du Trocadéro, devant la tour Eiffel, à Paris, le 25 avril 2021. (Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Le chanteur et comédien français juif Patrick Bruel a été interviewé par La Tribune du Dimanche et s’est à nouveau exprimé au sujet de la guerre au Proche-Orient.

S’il estime qu’il y a eu « suffisamment de silence » autour de la guerre, il regrette qu’il soit encore « très difficile d’aborder le sujet » des attaques du 7 octobre, « pogrom provoqué par un groupe terroriste ».

Il a expliqué craindre pour sa sécurité depuis le début de la guerre au Proche-Orient. « Je me sens menacé en tant que Juif. Mais surtout en tant que citoyen », a-t-il précisé. « À chaque fois que les Juifs ont été touchés, c’est toute la République et la démocratie qui en ont subi les conséquences. »

« Beaucoup de gens mettent de l’huile sur le feu à des fins très particulières. Moi j’ai toujours eu un discours qui tend vers l’apaisement pour tenter d’éviter les escalades et les risques d’amalgames », a-t-il souligné, estimant que « le Hamas et le peuple palestinien n’ont rien à voir ». Selon lui, « dans leur immense majorité, ni les Palestiniens, ni les Israéliens n’ont voulu cette guerre ».

Expliquant qu’il « faut régler le problème des colonies », il a prôné une solution à deux États, comme il l’avait déjà fait par le passé.

« Mais il faut être deux pour le vouloir », a-t-il ajouté. « Les derniers propos en date du Hamas sont clairs, ils ne veulent pas en entendre parler. Le Hamas comme le Hezbollah sont à la solde d’une autre puissance qui ne pense qu’à rayer Israël de la carte. »

En novembre, après avoir rencontré des proches des otages de Gaza, Patrick Bruel avait déjà délivré en direct sur France 5 et avec émotion un message de paix.

« On veut la paix. Je suis Juif et on m’interroge presque car je suis Juif depuis le début de ce conflit, mais je viens en tant que citoyen. Ce qui se passe nous touche tous », avait-il alors confié.

Il avait aussi regretté que, depuis longtemps, les Juifs français ne reçoivent que peu de soutien face à l’antisémitisme, mais s’était réjoui de la grande marche du 12 novembre – tout en regrettant l’absence du président Emmanuel Macron.

« Le pire des pièges est d’opposer des communautés, des religions », avait-il aussi déclaré. « J’ai été triste et choqué le 7 octobre qu’il n’y ait pas eu plus de compassion devant ces atrocités dans les kibboutz, avec les otages. On peut aussi faire preuve de compassion pour les victimes palestiniennes. »

« Tous les amalgames doivent cesser d’un côté comme de l’autre, comme l’importation du conflit sur notre sol », avait-il dit.

Il avait aussi rappelé son engagement à rapprocher les peuples israélien et palestinien, notamment à travers des initiatives culturelles, en chantant avec des artistes des deux origines.

Patrick Bruel repartira en tournée le 27 février, avec son nouvel album, « Une fois encore ». Outre la France, il passera par la Belgique et la Suisse, jusqu’au 9 juin 2024.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Patrick Bruel (@patrickbruel)

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.