Friedman : la sécurité d’Israël prime sur la création d’un État palestinien
Rechercher

Friedman : la sécurité d’Israël prime sur la création d’un État palestinien

L'ambassadeur américain a souligné que là "où l’autonomie palestinienne croisera les intérêts sécuritaires d’Israël, nous choisirons la sécurité d’Israël"

L'ambassadeur américain en Israël David Friedman à l'ambassade américaine de Jérusalem, le 30 mai 2018, avant une interview accordée au Times of Israel (Crédit : Matty Stern, US embassy Jerusalem)
L'ambassadeur américain en Israël David Friedman à l'ambassade américaine de Jérusalem, le 30 mai 2018, avant une interview accordée au Times of Israel (Crédit : Matty Stern, US embassy Jerusalem)

Pour la première fois, David Friedman a publiquement évoqué « une solution à deux États », avec Israël et un futur État palestinien, lors d’un entretien accordé à la chaîne publique israélienne Kan.

Friedman a dit avoir du mal à employer le terme parce qu’il signifie « tellement de choses différentes pour tellement de personnes différentes ».

Un extrait de deux minutes de l’entretien a été diffusé sur les réseaux sociaux et sur le site internet de Kan.

La diffusion complète de l’entretien est prévue pour jeudi soir.

Friedman a souligné que là « où l’autonomie palestinienne croisera les intérêts sécuritaires d’Israël, nous choisirons la sécurité d’Israël ».

« Je pense que c’est une vision très différente de celle qui a été exprimée dans le passé », a-t-il dit, avant d’ajouter que Trump est « le président le plus pro-Israël dans l’histoire des Etats-Unis ».

Friedman a annoncé que le plan de paix de l’administration Trump est déjà prêt et que les Etats-Unis ne proposeront jamais un plan qui prive Israël de son droit à maintenir un contrôle sécuritaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...