Gaza : Un membre du Jihad islamique tué dans une explosion accidentelle
Rechercher

Gaza : Un membre du Jihad islamique tué dans une explosion accidentelle

Ibrahim Fathi Farahat était en train de travailler avec des explosifs dans le nord d'enclave. Deux autres personnes auraient été blessées lors de cet incident

Terroristes palestiniens du Jihad islamique pendant les funérailles de membres du groupe, dans le centre de la bande de Gaza, le 31 octobre 2017. (Crédit : Thomas Coex / AFP)
Terroristes palestiniens du Jihad islamique pendant les funérailles de membres du groupe, dans le centre de la bande de Gaza, le 31 octobre 2017. (Crédit : Thomas Coex / AFP)

Un terroriste palestinien du Jihad islamique a été tué lors d’une explosion accidentelle survenue dans le nord de la bande de Gaza, a fait savoir un porte-parole du ministère de la Santé dirigé par le groupe terroriste palestinien du Hamas dans la journée de samedi.

L’explosion aurait été apparemment causée par un accident survenu alors que les explosifs étaient en préparation, a fait savoir le site Ynet. Deux autres Palestiniens ont été blessés.

Plusieurs opérateurs appartenant à ce même groupe terroriste – comme au Hamas – ont été tués ces derniers mois dans des explosions accidentelles et dans des effondrements de tunnels.

Au mois de janvier, le terroriste du Hamas âgé de 22 ans Mohammad Fathi Janid avait également péri dans ce que le groupe avait qualifié « d’explosion accidentelle » dans le nord de la bande de Gaza.

Au mois de novembre, dix membres du Jihad islamique et deux membres du Hamas avaient trouvé la mort lors de la destruction par Israël d’un tunnel d’attaque qui pénétrait sur le territoire de l’Etat juif.

Le Hamas forme des combattants, fabrique des roquettes et creuse des tunnels en vue d’un prochain conflit avec Israël. Israël et le Hamas se sont affrontés au cours de trois guerres depuis 2008.

Les terroristes, à Gaza, ont creusé des douzaines de tunnels dont un grand nombre passe sous la frontière avec Israël de façon à pouvoir lancer des attaques au sein de l’Etat juif. Alors qu’Israël a détruit un grand nombre d’entre eux au cours de l’été 2014, les responsables affirment que le Hamas a depuis reconstruit son réseau, ce dont le groupe terroriste s’est également vanté.

L’année dernière, 22 membres de l’aile militaire du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, ont été tués alors qu’ils « préparaient leurs équipements », la majorité dans une série d’effondrement de tunnels, a indiqué le groupe terroriste.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...