GB: Le Labour suspend un conseiller qui a traité les juifs de « buveurs de sang »
Rechercher

GB: Le Labour suspend un conseiller qui a traité les juifs de « buveurs de sang »

Damien Enticott prétend que ce n'est pas lui qui a publié un message sur son ordinateur appelant à l'exécution des "Juifs du Talmud"

Damien Enticott, conseiller municipal du Parti travailliste britannique (Capture d'écran YouTube))
Damien Enticott, conseiller municipal du Parti travailliste britannique (Capture d'écran YouTube))

Le Parti travailliste britannique a suspendu un conseiller municipal pour avoir partagé un message disant que c’est un rituel juif de boire du sang.

Le post est apparu vendredi sur la page Facebook de Damien Enticott, un conseiller municipal de Bognor Regis, une ville de la côte sud de l’Angleterre.

Il a supprimé le message et a déclaré au Jewish Chronicle que ce n’est pas lui qui l’a posté et qu’il vivait en colocation et que son ordinateur n’avait pas de mots de passe.

« Les propos qui ont été tenus ne venaient pas de moi », a-t-il dit. « Je ne suis pas du tout antisémite ».

Un porte-parole du Parti travailliste a déclaré aux journaux juifs qu’Enticott avait été suspendu du parti en attendant les résultats d’une enquête.

« Le Parti travailliste prend très au sérieux toutes les plaintes pour antisémitisme et nous nous engageons à le combattre et à nous mobiliser contre lui sous toutes ses formes », a déclaré le porte-parole.

« Les plaintes pour antisémitisme font l’objet d’une enquête approfondie, conformément à nos règles et procédures, et toute mesure disciplinaire appropriée sera prise. »

Dans le message, Enticott semble « corriger » le message original par une page nommée Black Pride.

« Cela ne vient que des Juifs du Talmud », dit le commentaire supposé d’Enticott. « Les Juifs du Talmud sont des parasites ! »

Il poursuit en disant que les « Juifs du Talmud » dévalorisent les non-juifs.

« Tous les Juifs du Talmud doivent être exécutés ! », disait le commentaire.

Une capture d’écran du message a d’abord été publiée sur Twitter par Adam Langleben, un ancien conseiller municipal juif de Barnet dans le nord de Londres.

Plus tôt cette année, Langleben a écrit un article dans le New Statesman sur le fait que l’incapacité du dirigeant travailliste Jeremy Corbyn à lutter contre l’antisémitisme au sein du parti éloignait les électeurs juifs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...