GB: L’ex-grand rabbin évoque une « menace existentielle » pour les Juifs
Rechercher

GB: L’ex-grand rabbin évoque une « menace existentielle » pour les Juifs

Pour Jonathan Sacks, Jeremy Corbyn, chef du Labour, utilise "la langue de l'antisémitisme classique européen d'avant-guerre"

L'ancien grand rabbin du Royaume Uni, Lord Jonathan Sacks (Crédit : autorisation Core18)
L'ancien grand rabbin du Royaume Uni, Lord Jonathan Sacks (Crédit : autorisation Core18)

L’ancien grand-rabbin du Royaume-Uni a déclaré dimanche que les Juifs pensaient à quitter le pays à cause de l’antisémitisme.

Jonathan Sacks a expliqué à la BBC que, pour la première fois en 362 ans, depuis que des Juifs se sont installés dans le pays, un grand nombre d’entre eux s’interrogent sur le fait de savoir s’il est sûr d’élever des enfants dans cet environnement.

Il a évoqué le leader du parti du Labour, Jeremy Corbyn qui échoue, selon lui, à s’attaquer aux attitudes antisémites au sein du principal parti d’opposition, disant que Corbyn serait un danger s’il devait accéder au poste de Premier ministre, à moins qu’il n’exprime un « remords clair » pour ses déclarations passées.

Sacks a indiqué que « lorsque les gens entendent le genre de langage qui sort du Labour, qui est apparu à la surface de discours antérieurs de Jeremy Corbyn, ils ne peuvent faire autrement que de ressentir une menace existentielle ».

La semaine dernière, Sacks a qualifié Corbyn de dangereux antisémite et l’a accusé d’apporter « son soutien aux racistes, aux terroristes et aux dealers de haine qui veulent assassiner des Juifs et supprimer Israël de la carte ».

Le leader du Labour, a ajouté Sacks, utilise « la langue de l’antisémitisme classique européen d’avant-guerre ».

Interrogé dimanche matin pour savoir si ses critiques de Corbyn n’étaient pas allées trop loin, Sacks a répondu : « Absolument pas ».

« Il fallait que j’émette un avertissement, l’antisémitisme est revenu en Europe, au sein de la mémoire vivante de la Shoah », a-t-il commenté.

« Ceux qui utilisent le terme ‘sioniste’ librement et sans grande attention risque de plonger le royaume-Uni dans ces flammes de haine qui ont fait leur réapparition dans toute l’Europe », a ajouté Sacks.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...