GB/Terrorisme : perpétuité pour avoir tenté d’enrôler « une armée d’enfants »
Rechercher

GB/Terrorisme : perpétuité pour avoir tenté d’enrôler « une armée d’enfants »

Un Britannique de 25 ans, qui avait cherché à "radicaliser 55 enfants" âgés de 11 à 14 ans, prévoyait d'attaquer 30 sites de Londres en utilisant des armes et des véhicules

Vue générale de Big Ben et des Chambres du Parlement à Londres (Crédit : : Yossi Zamir/Flash90)
Vue générale de Big Ben et des Chambres du Parlement à Londres (Crédit : : Yossi Zamir/Flash90)

Un Britannique qui préparait des attentats et avait tenté d’enrôler « une armée » d’enfants qu’il encadrait dans une mosquée à la sortie des classes a été condamné mardi à la prison a perpétuité.

Âgé de 25 ans, Umar Ahmed Haque prévoyait d’attaquer 30 sites de Londres en utilisant des armes et des véhicules. Sa peine a été assortie d’une période de sûreté de 25 ans.

Pour mener à bien son projet, il avait cherché à « radicaliser 55 enfants » âgés de 11 à 14 ans, selon Scotland Yard.

Il devait s’occuper d’eux dans une mosquée de Barking, à l’est de Londres, dans le cadre d’un programme d’activités payant après l’école. Il leur faisait participer à des jeux de rôle ou visionner la propagande du groupe de l’État islamique, à l’insu de leurs parents.

Umar Ahmed Haque avait tenté de se rendre en avril 2016 en Turquie pour rejoindre ensuite le groupe État Islamique, mais avait été arrêté à l’aéroport d’Heathrow par les autorités britanniques, qui avaient découvert sur son téléphone des contenus et des recherches portants sur des attentats.

Elles avaient ensuite rassemblé des preuves de la préparation d’attentats par Umar Ahmed Haque.

Un complice, Abuthaher Mamun, a été condamné à une peine de 13 ans de prison pour avoir cherché à récolter des fonds pour mener à bien le projet. Un troisième homme, Muhammad Abid, a lui été condamné à 4 ans et trois mois de prisons pour avoir eu connaissance de leurs projets et ne pas les avoir rapportées.

« Je salue les condamnations d’aujourd’hui, qui assurent l’emprisonnement de trois hommes complices d’un complot visant à radicaliser des enfants jeunes et vulnérables pour attaquer les commerces et la population de Londres », a commenté l’officier de police Dean Haydon.

Umar Ahmed Haque « avait l’intention de mettre à exécution son plan dans quelques années, pour lequel il prévoyait de former une armée de soldats, dont des enfants », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...